Dialogue social

15 01 2012

Dialogue social dans ACTUALITE logo-Ass-Nat-150x135Lors de sa dernière assemblée générale de février 2011, l’Epaulette avait choisi le  « dialogue social dans les armées » comme thème de sa table ronde.

Ce choix relevait de constats divers faits au cours des échanges conduits avec des officiers adhérents ou « sympathisants ».

Sa pertinence a été confirmée par la mise en place d’une commission parlementaire composée de messieurs Mourrut et Le Bris. Leur rapport a été présenté en commission le 13 décembre dernier.

Vous pouvez retrouver le texte intégral par le lien de ce blog vers la commission de la défense de l’Assemblée Nationale (menu latéral droit, rubrique liens)

Le texte du rapport et le résumé des propositions sont accessible directement par les liens ci-dessous.

Dialogue_social_audition[1]

Propositions

Ces textes ne sont pas « révolutionaires », ils marquent cependant une tendance qui devrait se confirmer rapidement au cours des années à venir. D’autres interventions beaucoup plus schématiques et extrémistes avaient été entendues de la part de députés lors du colloque du CiDAN de 2011.


Actions

Informations



Une réponse à “Dialogue social”

  1. 16 01 2012
    Maurice BEAUNE (02:18:11) :

    La lecture du compte-rendu de séance de la Commission de la défense nationale et des forces armées de l’Assemblée nationale consacrée à l’examen du rapport d’information (non communiqué) sur le dialogue social dans les armées suscite, chez moi, les quelques réflexions suivantes :
    - L’emploi de l’expression « dialogue social » dans les armées, à propos des structures consultatives et de concertation présentes au sein des forces armées (existant depuis fort longtemps et en constante évolution), induit une ambiguïté avec la notion de « dialogue social » des armées dans le concert social national qui s’instaure, au plus haut niveau, entre toutes les catégories socio-professionnelles de la France.
    - Pourquoi opposer, ou du moins distinguer à l’extrême, « dialogue social » et « commandement » ? Pourquoi distinguer le « commandement », incarné par la hiérarchie, du « dialogue social » incarné par un corps technocratique parallèle, placé sous la houlette d’inspecteurs généraux ?
    - Le distinguo entre « esprit de base » et « esprit de corps » ne m’apparait pas pertinent. Tout cela ne doit-il pas concourir à toujours davantage de cohésion dans les comportements de nos différentes formations et de cohérence dans l’action ?
    - Il nous faudrait relire ‘Le rôle social de l’officier » de Lyautey et nombre de directives de nos grands chefs militaires (j’ai encore en mémoire celles du Général Lagarde, CEMAT de la fin des années 70) en la matière. Tout n’est pas à réinventer in extenso !

Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles