Exposition « La musique dans la Grande Guerre » à Chaumont (52000)

5072017

affiche

L’exposition « La musique dans la Grande Guerre » est organisée par le « Commandement des musiques de l’armée de Terre », à Chaumont.

Après avoir été exposée au mémorial Charles de Gaulle à Colombey il y a plus d’un an, elle est de retour à Chaumont jusqu’au 17 septembre 2017 à la médiathèque « Les Silos ».

La qualité de l’évènement est saluée par toutes celles et ceux qui s’y sont rendus.

 

Bien cordialement,




Cycle de conférences du SHD : Guerres, Armées et Religions

9062017

 

Pierre Laugeay, chef du Service historique de la Défense, vous prie de bien vouloir honorer de votre présence la conférence que prononcera

Philippe Cholous : Deux ans d’immersion dans les forces de combat afghanes : une plongée dans l’altérité militaire, culturelle et religieuse

le jeudi 15 juin 2017 à 18h30, au Château de Vincennes, Pavillon de la Reine

Un vin d’honneur suivra la conférence.

Entrée libre mais inscription obligatoire par retour de mail. (Se munir d’une pièce d’identité). thierry.widemann@intradef.gouv.fr

Deux années en immersion dans une force de contre-insurrection afghane, constituent non seulement une aventure singulière, mais également une rencontre avec l’altérité géographique, sociologique, culturelle, militaire, humaine et spirituelle. Le caractère singulier de cette expérience tient essentiellement à deux facteurs que sont d’une part l’isolement d’un officier occidental dans ce monde centre-asiatique unique qu’est l’Afghanistan, d’autre part la proximité avec un homme extraordinaire, le général Zamaraï Païkan, sorte de « Bigeard afhan » qui y guerroie de façon quasi ininterrompue depuis 1979. Le témoignage qui en découle offre une perspective inédite sur un pays et une guerre également fascinants. Il n’a surtout pas vocation à établir de vérités nouvelles. En revanche, il ouvre une perspective vécue et renouvelée, qui permet de tordre le cou à certaines idées reçues, trop souvent colportées, parfois même de façon universitaire ou institutionnelle.

Originaire du Morbihan, le colonel Philippe Cholous est marié et père de cinq enfants. Après avoir servi comme chef de section de combat d’infanterie dans les Troupes de Marine, il effectue une carrière en Gendarmerie, essentiellement opérationnelle, tant en métropole qu’outre-mer. Spécialiste de l’intervention et de la contre insurrection de haute intensité, il participe à plusieurs opérations extérieures. Ancien chef de corps du 2ème groupement de la 6ème légion de Gendarmerie Mobile, il a été de 2013 à 2015, conseiller permanent en Afghanistan, du général Zamaraï Païkan, commandant la police nationale afghane d’ordre public (ANCOP).

Le cycle de conférences « Guerres, armées et religions » vise à étudier à la fois la religion comme explication du phénomène de la guerre, comment la guerre agit sur les représentations religieuses, et de quelles manières le fait religieux est pris en compte dans les stratégies et les organisations militaires.

Pour aller plus loin, une bibliographie sélective est à votre disposition dans la rubrique « référothèque » du site Internet du SHD (www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr).

Détails : fichier pdf Programme des conférences fichier pdf 15.6.17

 




Souscription ASAF : un film sur la transmission des valeurs militaires

16032017

ASAF

 

L’Epaulette soutient le projet d’une cinéaste courageuse et talentueuse, Cheyenne-Marie Carron (son site : www.cheyennecarron.com), de réaliser un film  sur la transmission des valeurs militaires entre générations.

Une souscription a été lancée par l’ASAF (voir son site : www.asaf.fr) pour participer au financement collaboratif du film.

Le flyer joint vous donnera les détails : fichier pdf ASAF Ch Carron_flyer_appel_aux_dons_film_a_jamais_fidele

Nous vous encourageons vivement à participer à cette démarche, soutenue par plusieurs associations, et ce d’autant plus que son prochain film portera également sur une thématique chère au coeur des soldats.

 




Concert SYNOPIA aux Invalides au profit du CSINI le 2 juin 2016 à 20h30

2052016

concert

L’EPAULETTE relaie l’initiative de l’association SYNOPIA qui milite pour le « droit à une bonne gouvernance ».

Sous le haut patronage du général de corps d’armée Bruno Le RAY, gouverneur militaire de Paris, un concert en faveur de la LIBERTÉ est organisé par Synopia et ses partenaires

le jeudi 2 juin 2016, à 20h30 en la cathédrale Saint-Louis des Invalides, à Paris 7e au profit du Cercle sportif de l’Institution nationale des Invalides (CSINI)

Un programme classique et jazz, sur le thème de la LIBERTÉ, sera interprété par la musique principale de l’armée de Terre, sous la direction partagée du colonel Jean-François DURAND, chef de musique hors classe, et de Brian SCHEMBRI, chef de l’orchestre philharmonique de Malte.

Accueil à partir de 19h45. Concert à 20h30 précises.

A l’issue du concert, un verre de l’amitié sera offert par nos partenaires dans les salons du gouverneur militaire de Paris.

Les inscriptions se font en ligne, ainsi que les dons, qui sont à effectuer de préférence par carte bancaire. Il est également possible de payer par virement ou par chèque. Dans tous les cas, l’inscription en ligne est obligatoire.

Votre carton d’invitation vous sera envoyé par courrier à l’issue de votre inscription.

Compte tenu du plan Vigipirate, le carton vous sera demandé à l’entrée des Invalides, ainsi que votre pièce d’identité.

Toutes les informations sur le concert, le programme, la formation musicales et les chefs sont disponibles sur le site de SYNOPIA (www.synopia.fr).   

Partenaires : ALD Automotive, Total, ERDF, Lexina avocats, Groupement des Sociétés de protection juridique, Pernod, Le 229, SCP Jacquin, Prowebserver, NouvelExpert, ainsi que le gouverneur militaire de Paris, le Musée de l’Armée et la Musique principale de l’armée de Terre.

Pour toute question,  contact par mail : synopia@synopia.fr

Nous vous espérons nombreux pour faire vibrer l’esprit de la liberté !




Conférence de Dimitry Queloz jeudi 7 avril Château de Vincennes

4042016

Pierre Laugeay, chef du Service historique de la Défense, vous prie de bien vouloir honorer de votre présence la conférence que prononcera

 Dimitry Queloz

« L’offensive à outrance », une doctrine inconnue des troupes françaises en 1914

                                                                   

 Jeudi 7 avril 2016 à 18h30, en salle des cartes du Château de Vincennes

Un vin d’honneur suivra la conférence

Entrée libre mais inscription obligatoire par retour de mail. (Se munir d’une pièce d’identité) thierry.widemann@intradef.gouv.fr

« Dimitry Queloz explore, comme jamais on ne l’avait fait auparavant, l’une des grandes questions de l’histoire militaire : comment l’Armée française en est-elle arrivée à entrer en guerre en 1914 avec une doctrine de « tactique générale » (tactique des grandes unités) résolument offensive et manœuvrière, alors que la fin du Second Empire avait été marquée par le culte des « bonnes positions » et que les débuts de la IIIe République avaient été défensifs et très respectueux du feu ? »

Extrait de la préface de Georges-Henri Soutou.

Dimitry Queloz est docteur ès lettres de l’Université de Neuchâtel. Sa thèse sur la doctrine tactique de l’armée française de la Belle Epoque a obtenu le prix 2007 de l’Association suisse d’histoire et de sciences militaires.

 




EXPOSITION VENTE A L’HOTEL DES INVALIDES au profit de la CABAT

3042016

Affiche A3

L’exposition-vente annuelle de peintures, sculptures et autres oeuvres au profit de la CABAT ( cellule d’aide des blessés et des familles des soldats morts en service de l’armée de Terre) aura lieu du 7 au 10 avril 2016 dans les salons du GMP.

De 11 à 20 heures (sauf dimanche : 19h00) -  Entrée libre.

Venez nombreux participer à cette manifestation.

 




Concert à l’école militaire le samedi 14 juin à 17h30

27052014

Les associations « Le Cercle d’Etudes d’Histoire militaire de Senlis » et « Le Concert de Monsieur de saint-George » vous convient au concert donné par la musique de l’armée de terre, la mezzo-soprano Floriane Edeline et le baryton Jean-Guy Sartori (invitation en pièce jointe   fichier pdf 2014_06_14_Concert_flyer_V4).

Il se tiendra à l’Ecole militaire, 1 place Joffre (accès par l’entrée centrale face à la statue du Maréchal Joffre et de la Tour Eiffel).

Organisé dans la chapelle historique où Bonaparte a fait sa confirmation religieuse, le concert aura pour thème :

« La musique et le soldat autour du chevalier de saint-George ».

L’objectif  est de réunir des dons pour nos blessés en opérations. La totalité sera reversée à l’association Terre Fraternité (http://www.terre-fraternite.fr/) qui, outre ses actions propres, assure le lien avec le ministère de la défense pour engager les actions de solidarité.

Si vous ne pouvez pas être présents, votre générosité pourra aussi s’exprimer par voie postale. Le soutien des entreprises ou des associations que vous pourriez contacter sont bien entendu les bienvenues.

Nous vous serions reconnaissants de diffuser cette invitation auprès de vos proches et de vos amis pour que le succès de cette manifestation soit au rendez-vous.

Contact : COL F. Chauvancy

contact@defense-et-securite.org




Chronique historique : 31 mars

31032014

310314

Durant l’invasion italienne, entre 77 000 et 150 000 Ethiopiens sont tués. Certains chiffres, non vérifiés, font état de plus de 200 000 morts.

31 mars 1928 : Le service militaire est réduit à un an (France)

31 mars 1936 : bataille de Maichew (Ethiopie). Battus de manière très nette lors de la bataille d’Adoua (1er mars 1896) par les forces éthiopiennes, les Italiens attendent près de 40 ans la revanche que Mussolini concrétise grâce à l’exploitation d’un incident que la SDN (Société Des Nations) ne parvient pas à régler. La guerre est déclarée le 3 octobre 1935. Mussolini se dit   »prêt à commettre un pêcher d’excès mais  jamais un d’insuffisance » et envoi au total près de 500 000 hommes avec leur armement le plus moderne pour conquérir l’un des plus vieux empires connus de l’Histoire (mais aussi un Etat indépendant membre de la SDN). Très faiblement armée et peu entrainée, l’Ethiopie résiste tant bien que mal durant sept mois à l’invasion au prix de très lourdes pertes. La bataille de Maichew est catastrophique pour les Ethiopiens qui en voulant contre-attaquer massivement et de manière conventionnelle, s’exposent dangereusement. Les Italiens utilisent toutes les armes disponibles (avions, chars, gaz de combat,..). La retraite éthiopienne, tout aussi meurtrière, s’effectue sous les bombardements à l’Ypérite. Dès lors, la guerre est perdue mais les combats vont durer jusqu’en mai.







''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles