• Accueil
  • > Archives pour janvier 2016

Chronique historique : 28 janvier

28012016

28 janvier 814 : mort de Charlemagne (Aix la Chapelle). Après un peu plus de 45 ans de règne.

 28 janvier 1871 : Paris capitule. Après cinq mois de siège éprouvant, Paris se rend mettant un terme à la guerre franco-prussienne qui coûte à la France la perte de l’Alsace et de la Moselle. Depuis un mois, le système défensif de la capitale et la ville sont bombardés quotidiennement par les batteries prussiennes équipées de nouveaux canons Krupp. On se bat encore à Blois. Belfort et Bitche résistent toujours. Dix jours plus tôt, le roi de Prusse s’est fait couronner empereur d’Allemagne à Versailles.

28 janvier 1909 : départ des troupes américaines (Cuba).

28 janvier 1910 : crue centennale (Paris). La Seine étant en crue, le centre-ville est inondé. Le zouave du pont de l’Alma a de l’eau jusqu’aux épaules. Le niveau maximum a été atteint en 10 jours (soit une côte de 8,62 m). Le retour à la normale prend 35 jours. Les dégâts sont considérables et paralysent le centre nerveux du pays. L’armée et notamment le génie avec ses moyens de franchissement, sont mis à contribution. Une telle crue de nos jours affecterait 5 millions de personnes et le tiers de l’économie nationale. Elle coûterait 30 milliards d’euros selon un rapport de l’OCDE. Le plan Neptune et l’exercice Alma sont les réponses opérationnelles préparées pour y faire face.

28 janvier 1918 : raid aérien massif (Londres). Un raid allemand de Gothas fait 67 morts et 166 blessés.

28 janvier 1918 : création de l’Armée rouge (Moscou). Le conseil des commissaires du peuple adopte un décret transformant la Garde rouge en Armée rouge. Vitaly Primakov en est le premier chef, rapidement remplacé par Trotski.

28 janvier 1921 : inhumation du soldat inconnu. (Paris- place de l’Etoile). André Maginot demande le 10 novembre 1920 au soldat Auguste Thin du 132ème RI de déposer un bouquet sur un des huit cercueils rassemblés dans une chapelle ardente de la citadelle de Verdun pour que son choix désigne celui qui, seul et inconnu, symbolisera la multitude tombée durant la Première Guerre Mondiale. Le corps est escorté à Paris et veillé jusqu’à son inhumation sous la voute de l’Arc de Triomphe.

28 janvier 1965 : décès du général Maxime Weygand. « Il a notamment succédé au maréchal Joffre au fauteuil n°35 de l’Académie Française, le 11 juin 1931 ». CNE Jean-Baptiste P. (COMLE).

28 janvier 1986 : explosion de la navette spatiale Challenger (Floride). Un défaut d’élasticité du joint d’étanchéité d’un réservoir est à l’origine de la désintégration de la navette à peine une minute après son lancement. Les procédures de remonté des alertes de sécurité de la NASA sont mises en cause. Les vols sont interrompus pendant plus de deux ans.

28 janvier 2013 : libération de Tombouctou par la brigade Serval (Mali). A minuit, heure de Paris, alors que le 21e RIMa (GTIA 1) prend l’aéroport avec l’appui du 5e RHC (GAM), le 2e REP (GTIA 4) saute sur Tombouctou. En fin de matinée, sans déplorer de perte, la brigade Serval (3°BM), commandée par le général de brigade Bernard Barrera, contrôle totalement la perle du désert que les terroristes ont évacué précipitamment. L’opération Serval a duré un an et demi (du 11 janvier 2013 au 1er aout 2014) et a coûté la vie à 10 soldats français. L’opération Barkhane lui a succédé, en élargissant la zone d’action française sur l’ensemble de la bande sahélo-saharienne. Sur le sujet lire les ouvrages du général Barrera, Opération Serval : Notes de guerre, Mali 2013, du chef de bataillon Scarpa, Offensive éclair au Mali, du colonel Gout, Libérez Tombouctou ! Journal de guerre au Mali et du colonel Verborg, Envoyez les hélicos.

Aujourd’hui 18h30Hussards et troupes légères du XVIIIe siècle : méconnus, décriés, glorieux - Sandrine Picaud-Monnerat – Café le Parisien, 49, rue Noël Ballay, Chartres

Vendredi 29 janvier 2016 (18h30) – Janvier 1915 – janvier 1916 : échec allié aux Dardanelles - Colonel Nicolas Tachon – Centre Mondial de la Paix, Verdun (à côté de la cathédrale)

du 1er février au 15 avril 2016La bataille de Verdun à travers les trésors de la bibliothèque du SHD par Jean-François Dubos et son équipe – salon jaune du Château de Vincennes

Jeudi 4 février 2016 – célébration du centenaire de la Voie Sacrée par l’arme du Train – Colloque La logistique au contact : intégrée, modulaire, dynamique – Ecole Militaire, amphi Foch – inscription auprès de jean-marc.dubost@intradef.gouv.fr

 




Chronique historique : 27 janvier

28012016

 

27 janvier 1809 : début du combat urbain de Saragosse (Espagne). Le mur d’enceinte de la ville étant percé après un mois de siège, le maréchal Lannes, nouveau commandant des troupes, ordonne l’assaut. La bataille n’est pas finie pour autant. Jusqu’au 20 février les Espagnols vont défendre farouchement chaque maison. Ils capitulent le 20/02 juste avant que les sapes géantes préparées par les Français ne détruisent ce qui reste de la ville. La bataille de Saragosse est le combat le plus meurtrier de la guerre d’Espagne. Il est souvent comparé, toutes proportions gardées, au siège de Stalingrad (Seconde Guerre Mondiale) tant les pertes ont été nombreuses (50 000 Espagnols, 3000 Français) et les destructions importantes. Augustina Aragon est une des femmes les plus célèbres d’Espagne pour avoir galvanisé les derniers défenseurs de Saragosse : C’est la Jeanne d’arc ou Jeanne Hachette espagnole.

27 janvier 1915 : félicitations de Wilson à Guillaume II. Le président américain envoie au Kaiser un télégramme à l’occasion de son anniversaire.

27 janvier 1941 : la colonne Leclerc quitte Faya pour Koufra (du Tchad vers la Libye). Quelques articles traitant de Koufra dans la RHA :

- Koufra. Souvenirs de l’artilleur par le lieutenant-colonel Roger Ceccaldi, pp. 40-49, RHA N° 151 (2/1983)
- Koufra par Maurice Courdesses, pp. 3-16, RHA N° 223 (juin 2001)

 27 janvier 1944 : fin du siège de Leningrad (actuel Saint Pétersbourg). Le groupe d’armées Nord assiégeant la ville dès septembre 1941, Hitler pense la partie gagnée. Le siège va en fait durer près de 900 jours et couter la vie à 1,8 millions de soviétiques (principalement des civils) et 200 000 allemands. Aidés par les Finlandais, les Allemands ne parviendront jamais réellement à étouffer la ville, le lac Ladoga lorsqu’il est gelé, servant de voie d’approvisionnement (ski et traineaux en période de gel, barques au dégel. Un oléoduc est même posé au fond du lac). La valeur symbolique que représentent des villes comme Leningrad et Stalingrad explique en grande partie l’entêtement des deux camps lors des sièges .

27 janvier 1945 : libération du camp d’Auschwitz par les troupes soviétiques. « La 100è division du général Krasavine pénètre dans le camp vers 15 heures et y découvre 7000 déportés ainsi que 600 corps de déportés exécutés par les SS lors de leur départ ou morts de faim et d’épuisement dans l’intervalle. Le dernier appel général du camp a été rendu le 17 janvier 1945 : devant l’avancée des Russes, le camp avait commencé à être vidé dès l’été 1944 et les fours dynamités, dès novembre ». CNE Jean-Baptiste P.

 27 janvier 1963 : le 2ème RIMa s’installe au Mans (Auvours)

 27 janvier 1967 : décès du Maréchal de France Alphonse Juin (Paris).

27 janvier 1968 : naufrage du Minerve (au large de Toulon).  Au cours d’un exercice avec un avion Atlantic, le sous-marin Minerve, commandé par le lieutenant de vaisseau Fauve, disparaît corps et biens au large du cap Sicié par 2000 mètres de fonds avec 50 hommes d’équipage.

27 janvier 1973 : signature du cessez le feu entre USA et Vietnam (à Paris)

27 janvier 2002 : premier attentat suicide commis par une femme en Israël. La Palestinienne Wafa Idriss tue un civil en explosant avec la bombe qu’elle transporte.

 

 

Aujourd’hui 17h30 - Conférence sur Les prémices de la bataille de Verdun - Lieutenant-colonel Rémy Porte - Balard – Amphi moyen VALIN

Aujourd’hui 19h30 – Film Verdun, ils ne passeront pas (81’) de Serge de Sampigny – Ecole militaire amphi Foch

Jeudi 28 janvier 2016 (18h30) -  Hussards et troupes légères du XVIIIe siècle : méconnus, décriés, glorieux - Sandrine Picaud-Monnerat – Café le Parisien, 49, rue Noël Ballay, Chartres

Vendredi 29 janvier 2016 (18h30) – Janvier 1915 – janvier 1916 : échec allié aux Dardanelles - Colonel Nicolas Tachon – Centre Mondial de la Paix, Verdun (à côté de la cathédrale)

du 1er février au 15 avril 2016La bataille de Verdun à travers les trésors de la bibliothèque du SHD par Jean-François Dubos et son équipe – salon jaune du Château de Vincennes

Jeudi 4 février 2016 – célébration du centenaire de la Voie Sacrée par l’arme du Train – Colloque La logistique au contact : intégrée, modulaire, dynamique – Ecole Militaire, amphi Foch – inscription auprès de jean-marc.dubost@intradef.gouv.fr




Chronique historique : 26 janvier

26012016

ERRATUM pour le 25 février 1916 : première commande de 400 « cuirassiers terrestres. C’est bien en février et pas en janvier.

 26 janvier 1782 : victoire de Brimstone Hill. (Caraïbes Nord). Après la victoire de la baie de la Chesapeake dans la guerre d’indépendance des États-Unis d’Amérique, un statu quo s’installe entre les belligérants sur le continent en attendant l’armistice. Les combats continuent cependant dans les Caraïbes, d’une importance stratégique pour le commerce britannique. L’amiral de Grasse mène une nouvelle campagne sur l’archipel de Saint Kitts et Nevis dont il assiège la forteresse de Brimstone Hill en débarquant 8 000 hommes. Malade et épuisé par des mois de guerre, Grasse est maintenu à son poste par le Roi. Il doit affronter de nouveau l’amiral Hood, qui dispose de moins de navires mais mieux équipés (coque doublée en cuivre donnant une plus grande maniabilité et nouveau canon court de gros calibre). Hood parvient à lui faire quitter son mouillage, (les Britanniques célèbrent cet événement comme la « victoire » de Saint Kitts et Nevis) mais ne peut empêcher dans le même temps la garnison à terre de se rendre aux troupes françaises, qui lui accorderont les honneurs de la guerre. Un an plus tard, l’archipel sera rendu à la couronne britannique aux termes du Traité de Versailles de 1783.

26 janvier 1814 : bataille de Saint-Dizier. Les coalisés ont franchi le Rhin le 1er janvier ; pour la première fois depuis la Révolution, le territoire français est envahi. Cumulées, les troupes alliées sont dix fois supérieures à celles que Napoléon a pu rallier après la campagne perdue en Saxe. Alors que Blücher progresse le long de l’Aube, le maréchal Victor chasse les Russes de Saint-Dizier. C’est la première victoire d’une campagne de France au cours de laquelle Napoléon retrouvera tout son génie de tacticien.

26 janvier 1885 : combats de Tuyên Quang (actuel Vietnam). Assiégée depuis deux mois par 10 000 réguliers chinois et pavillons noirs, la garnison de Tuyen Quang (400 légionnaires et 160 tirailleurs tonkinois sous les ordres du commandant Dominé), résiste le 26 janvier au premier véritable assaut de l’ennemi. Le combat fera rage jusqu’au 3 mars, date à laquelle la garnison est dégagée par une colonne de 3 000 légionnaires, marsouins, turcos et tirailleurs annamites, partie de Lang Son sous les ordres du colonel Giovanninelli. La valeur des chefs et des soldats engagés, la discipline des troupes sous le feu et la maîtrise de la fortification permettent une victoire inattendue au regard de l’inégalité des forces en présence. Durant ces combats meurent beaucoup de soldats (48) dont les noms sont toujours célébrés aujourd’hui comme celui du sergent Bobillot, une des gloires du génie.

26 janvier 1885 : prise de Khartoum par le Mahdi (Soudan). Voulant établir un royaume islamique sur le Soudan, les mahdistes (ou derviches) luttent depuis 1879 contre les Britanniques. Après 9 mois de siège, ils prennent la ville de Khartoum où le général Charles George Gordon (le mythique « Gordon Pacha ») trouve la mort. Le 2 septembre 1898, après 20 ans de combats, le général Kitchener met fin à la guerre des Mahdistes en remportant la bataille d’Ondurman (près de Khartoum) à laquelle, pour mémoire, participe Winston Churchill alors jeune officier de cavalerie.

26 janvier 1934 : signature du pacte de non-agression germano-polonais. Il prévoit d’interdire le recours à la force dans la résolution des conflits économiques et frontaliers pendant dix ans. Adolf Hitler le dénonce le 28 avril 1939, à la suite de l’affaire du corridor de Dantzig. Ce traité eut pour principal effet de ne pas susciter de crainte de guerre avec son voisin immédiat tandis que l’Allemagne réarmait.

26 janvier 1958 : entrée en service du Starfighter (Base d’Hamilton – Californie). Le Lockheed F-104 « Starfighter » entre en service opérationnel avec le 83rd FIS de l’US Air Force. Malheureusement connu sous le sobriquet de faiseur de veuves en raison du nombre important de crashs, notamment en Allemagne de l’Ouest.

26 janvier 1988 : lancement du programme Rafale. Un comité interministériel annonce officiellement le lancement du programme Rafale.

Aujourd’hui  à 18h30 - L’âge d’or de la cavalerie : du Moyen Age au XXe siècle - Frédéric Chauviré et Bertrand Fonck - salle des cartes du Château de Vincennes

Mercredi 27 janvier 2016 (17h30) - Conférence sur Les prémices de la bataille de Verdun - Lieutenant-colonel Rémy Porte - Balard – Amphi moyen VALIN

Mercredi 27 janvier 2016 (19h30) – Film Verdun, ils ne passeront pas (81’) de Serge de Sampigny – Ecole militaire amphi Foch

Jeudi 28 janvier 2016 (18h30) -  Hussards et troupes légères du XVIIIe siècle : méconnus, décriés, glorieux - Sandrine Picaud-Monnerat – Café le Parisien, 49, rue Noël Ballay, Chartres

Vendredi 29 janvier 2016 (18h30) – Janvier 1915 – janvier 1916 : échec allié aux Dardanelles - Colonel Nicolas Tachon – Centre Mondial de la Paix, Verdun (à côté de la cathédrale)

du 1er février au 15 avril 2016La bataille de Verdun à travers les trésors de la bibliothèque du SHD par Jean-François Dubos et son équipe – salon jaune du Château de Vincennes

Jeudi 4 février 2016 – célébration du centenaire de la Voie Sacrée par l’arme du Train – Colloque La logistique au contact : intégrée, modulaire, dynamique – Ecole Militaire, amphi Foch – inscription auprès de jean-marc.dubost@intradef.gouv.fr

 




Chronique historique : 25 janvier

26012016

25 janvier 1807 : combat de Mohrungen (Pologne). Lors de la reprise de l’offensive russe de Benningsen, pendant la campagne de Pologne, Bernadotte arrête avec 8 000 hommes une force deux fois supérieure en nombre commandée par le général Markov.

25 janvier 1871 : raid sur Fontenoy (Moselle). Une audacieuse opération digne de commandos est réalisée par les chasseurs des Vosges. Après un périple de 160 km pendant sept jours en pays ennemi, par grand froid et avec deux rivières à franchir, ils attaquent un viaduc sur la Moselle, entre Toul et Nancy, et le détachement prussien qui le garde. La mission est une réussite totale, aucune perte n’étant à déplorer.

25 janvier 1888 : la colonne Pernot conquiert le bassin de la rivière noire (actuel Vietnam). Parti de Hanoi, le colonel Pernot remonte la rivière noire jusqu’à Lai Chau, aux confins de l’actuel Laos et de la Chine.

25 février 1916 : première commande de 400 « cuirassiers terrestres » du Ministère de la Guerre à la firme Schneider, avec une livraison attendue début 1917. D’après un projet du général ESTIENNE, le char Schneider se présente comme un parallélépipède de 6,32 mètres de long pour 2,05 de large et 2,30 mètres de haut, armé d’un canon de 75mm en blockhaus et de deux mitrailleuse Hotchkiss. Un éperon à l’avant de l’engin permet de dévier les barbelés afin qu’il ne s’emmêle dans les chenilles. Son moteur de 60 CV le propulse à la vitesse maximum de 8 km/h, et seulement 4 km/h au combat. Ce sera le char des premiers engagements de l’Artillerie Spéciale.  CNE Jen-Baptiste P. (COMLE).

25 janvier 1944 : début des combats du Belvédère (campagne d’Italie).Entre le 25 janvier et le 1er février, le 4ème Régiment de Tirailleurs Tunisiens (RTT), en tête de la 3ème Division d’Infanterie Algérienne (DIA), s’empare du Belvédère et du Colle Abate au cours de combats acharnés. Reprenant pitons et villages, les trois régiments de la division payent leur victoire avec 1 500 tués. L’absence de réserves empêche d’exploiter ce succès. Les Allemands surveilleront à présent avec attention les secteurs où les Français seront signalés. Commandée par le général de Monsabert, la 3ème DIA a débarqué en Italie fin décembre. Elle fait partie des cinq divisions d’infanterie progressivement mises sur pied à partir des unités de l’Armée d’Afrique, des troupes coloniales et des Forces de la France Libre dans le cadre du Plan d’Anfa, décidé par Roosevelt et Giraud en janvier 1943. Des éléments de la 4ème Division Marocaine de Montagne (DMM) ont déjà participé à la libération de la Corse, mais la première grande unité engagée en tant que telle fut la 2ème Division d’Infanterie Marocaine (DIM), arrivée à Naples fin novembre. Après les durs combats de l’hiver, elles seront rejointes fin février par la 4ème DMM et la 1ère Division de Marche d’Infanterie (DMI), plus connue comme 1ère Division Française Libre (1ère DFL). La dernière grande unité, la 9ème Division d’Infanterie Coloniale sera engagée plus tard dans la conquête de l’Ile d’Elbe. Ces divisions constituent le détachement d’Armée A, confié au général Alphonse Juin, qui transforme cette appellation en Corps expéditionnaire français (CEF) en Italie. Le CEF fait preuve durant cette campagne de grandes qualités militaires qui redonnent confiance aux alliés sceptiques depuis la dramatique campagne de 1940.

25 janvier 1985 : assassinat du général Audran (La Celle Saint Cloud). Le groupe terroriste Action directe assassine l’ingénieur général de l’armement René Audran devant son domicile.

25 janvier 1995 : fausse alerte au missile balistique nucléaire (frontière Norvège-Russie).Une équipe de météorologues occidentaux lance, depuis l’ile norvégienne d’Andoya, une fusée-sonde Black Brant pour étudier les aurores boréales après avoir diffusé les communiqués réglementaires.  Les radars russes interprètent la trajectoire comme étant celle d’un missile balistique de sous-marin nucléaire américain et déclenchent l’alerte. Ils n’ont en effet pas eu connaissance du communiqué. Les 6 à 8 minutes de réflexion prises par le président Eltsine ont heureusement permis aux radaristes russes de déterminer que le missile se dirigeait vers l’Océan arctique et était en fait une sonde inoffensive.




Chronique historique : 22 janvier

26012016

22 janvier 1506 : création de la garde suisse pontificale (Vatican). Par ordre du pape Jules II, il est décidé que la troupe de protection du pape sera recrutée uniquement chez les Suisses. Elle est aujourd’hui la plus petite armée du monde (110 hommes) et aussi l’une des plus anciennes.

22 janvier 1667 : d’Artagnan nommé capitaine-lieutenant « de la première compagnie des mousquetaires de la garde du roi (grade qui désigne dans la Maison militaire du roi les commandants d’unités dont le roi est le capitaine en titre) » M. Bertrand F. (SHD).

 22 janvier 1799 : bataille de Sanhoud (Égypte). Le général Desaix a reçu de Bonaparte la mission de conquérir la Haute-Égypte à l’issue de la bataille des Pyramides. Pendant que le futur empereur pacifie le territoire conquis, Desaix pourchasse Mourad Bey et les renforts qu’il reçoit d’Arabie. À Sanhoud, il repousse et bat l’armée de Mourad pourtant supérieure en nombre.

22 janvier 1852 : création de la médaille militaire par Napoléon III. Destinée à récompenser les mérites des meilleurs soldats et sous-officiers, elle peut être remise exceptionnellement à certains généraux ou maréchaux, ayant rendus des services exceptionnels ou ayant directement commandé des troupes au feu (Joffre, Gallieni ou de Lattre pour ne citer qu’eux).Voir le site de la Grande chancellerie de la LH en cliquant là (médaille militaire)

22 janvier 1896 : départ de la mission Hourst (Kabara – actuel Mali). À bord du Davoust (voilier en aluminium), le lieutenant de vaisseau Hourst descend le fleuve Niger pour une mission scientifique et de reconnaissance, qu’il remplit avec succès jusqu’en octobre.

22 janvier 1905 : dimanche rouge à Saint-Pétersbourg « qui sonne le début de la Révolution russe de 1905. Le 9 janvier sur le calendrier orthodoxe, une marche organisée par le prêtre Gueorgui Gapone se dirige vers le Palais d’Hiver, la résidence du Tsar, afin de lui porter des doléances suite notamment au licenciement de quatre ouvriers. Bien que Nicolas II soit absent à cette période, le commandement local, dépassé par le mouvement ordonne de tirer sur la foule avant même qu’elle n’ait franchi la Neva. Officiellement, cette répression fait 96 morts et déclenche un vaste mouvement de grèves et de protestations contre le pouvoir impérial ». CNE Jean-Baptiste P. (COMLE).

22 janvier 1941 : arrestation du capitaine de corvette Honoré d’Estienne d’Orves (Nantes). Héros de la Seconde Guerre mondiale, il a organisé le réseau de renseignement de la Résistance, baptisé Nemrod. Martyr de la Résistance, il est mort pour la France le 29 août 1941, exécuté par les Nazis au Mont-Valérien.

22 janvier 1944 : débarquement d’Anzio (Italie). Connue sous le nom d’opération Shingle, le débarquement des 60 000 anglo-américains est voulu par Churchill pour montrer sa bonne volonté à Staline et surtout pour créer une diversion lors de l’attaque de la ligne Gustav et notamment du mont Cassin. Ne s’attendant pas à débarquer si facilement (la surprise allemande est totale), le général américain, Lucas,  préfère rester sur la défensive plutôt que de filer vers Rome. Le général Kesselring en profite pour contre-attaquer et clouer cette tête de pont. Churchill aura ce mot cruel : « J’avais espéré que nous ayons lancé un chat sauvage sur le rivage, mais tout ce que nous avons finalement eu était une baleine échouée. »

22 janvier 1963 : signature du Traité de l’Élysée (Paris). Il y a 52 ans, de Gaulle et Adenauer signaient le très symbolique traité franco-allemand.

 22 janvier 1971 : accrochage de Gouro (Tchad). Une compagnie du 6e RIAOM est accrochée au Nord de Gouro. Un soldat et un sous-officier (fils du général commandant les troupes françaises au Tchad) sont tués dans les rangs français.  11 rebelles périssent.

 




AU CONTACT : la dernière lettre d’information du CEMAT – décembre 2015

22012016

Ci-jointe : fichier pdf Lettre du CEMAT_Au Contact_n31_décembre 2015 , la dernière lettre d’information N° 31 du CEMAT. 




Dernière lettre d’information du G2S : le budget de la « Mission défense » en 2016

22012016

Vous trouverez, ci-jointe: fichier pdf Lettre n 87, la lettre d’information du G2S Terre du mois de janvier 2016 consacrée au budget de la « Mission Défense » pour 2016.




Quels atouts et quelles ressources de l’armée dans la société démocratique d’aujourd’hui ? – 23 janvier – Conférence – débat du Club « Politique autrement « 

22012016

Date : Samedi 23 janvier 14h 30

Lieu : Institut protestant de théologie (salle 1), 83 boulevard Arago – 75014 Paris

Après les attentats de janvier et de novembre 2015, la question du rôle de l’armée dans une société démocratique a pris une nouvelle acuité. Politique Autrement a décidé d’entamer une réflexion sur ce thème autour de deux questions clé :

- Dans une société démocratique individualiste marquée par le rejet de la violence et un certain pacifisme, comment un jeune engagé est-il formé pour devenir un combattant ?

- Comment fait-il face aux exigences du combat, à la violence et à la mort ?

- Comment développer le lien entre armée et société à partir de ses fonctions sociales, éducatives et symboliques ?  Dans ce cadre, quel redéploiement possible de l’institution militaire dans l’ensemble de la société ?

Avec la participation :

- du Colonel Hervé PIERRE, cabinet du Chef-d’Etat-Major de l’Armée de Terre qui vient de quitter le commandement du 3e RIMa après avoir opéré au Mali et en Centre Afrique : « Éducation, formation, aguerrissement des engagés : un défi permanent »

- d’André THIEBLEMONT, colonel (er), ethnologue : « Mobiliser les  ressources sociales, éducatives du milieu militaire : à quelles conditions ? »

   Pour s’inscrire : club@politique-autrement.org

 







''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles