• Accueil
  • > Archives pour juillet 2011

Ne les oublions pas trop vite

28072011

cestunoiseauquivientdefrance.jpgA l’occasion de l’hommage national rendu à nos morts en Afghanistan, Monseigneur Luc Ravel, évêque aux armées, a prononcé au cours de la cérémonie religieuse à Saint Louis des Invalides, une homélie  riche de sens pour nous tous croyants, agnostiques ou athées.

Ce texte sur la noblesse du soldat sort du strict champ confessionnel et mérite  par sa hauteur d’être présenté en contre-point de déclarations inconséquentes sur nos engagements en OPEX.

Quand la culture et la réflexion priment les emballements médiatiques… Malheureusement le bruit ne fait pas le bien alors que le bien ne fait pas de bruit (certains reconnaîtront l’origine de cette citation que je ne voudrais pas me voir attribuée indûment!)

<Texte intégral de l’homélie




Avec les migrations…

27072011

oiseauxmigrateurs.jpg

Je reste dans le fonctionnel cette fois encore.

L’été, les migrations, nous connaissons bien. Logement, écoles, activités diverses, banque, EDF et autres assurances, nous sommes des « pros » de la réadaptation familiale. Alors pourquoi tant d’oublis en ce qui concerne l’Epaulette. Chaque année nous perdons 200 à 300 adhérents « NPAI: N’habite Pas à l’Adresse Indiquée » (maintenant PND: Pli non distribuable…pour les puristes). Ce sont environ 400 revues qui nous reviennent…et parfois repartent au bon endroit, pour un surcoût de près  de 4000 €.

Autant de ressources inutilement gaspillées (sans compter les heures de secrétariat passées dans d’épuisantes et souvent infructueuses recherches) alors que la CABAT et Terre fraternité recherchent des financements pour nos blessés et leurs familles.

Transformons nos petites négligences en vraie solidarité. Je m’engage personnellement à ce que l’Epaulette reverse en action sociale tout gain fait sur ces 2 postes sur la base des pertes moyennes des 3 dernières années.

C’est simple, ajoutons une ligne « Epaulette » à nos check-lists.

Bonne mutation et à bientôt grâce à des listings actualisés.

Faites passer ce message autour de vous. Ce ne sont pas les 200 visiteurs/jour de ce blog qui suffiront à inverser la tendance!




Parlons un peu de nous

25072011

extrait2affiche2011.jpgLa réaction amicale d’un « jeune sous-lieutenant » à mon billet sur le Triomphe me renvoie au sous-titre de ce blog « L’information circule… ».

Avant le grand vide d’août un portrait rapide n’est peut-être pas inutile.

L’Épaulette est une association mutualiste (Code de la mutualité – Livre 3), créée en 1979 sur les fonts d’une amicale des officiers de recrutement interne datant de 1964. Elle doit donc s’astreindre, au titre de mutuelle, à mener des actions de solidarité et d’entraide au profit de ses adhérents. 

Sans oublier cette vocation initiale, ses interventions ont progressivement englobé le champ statutaire dès que des iniquités de traitement, injustifiées à ses yeux,  apparaissaient notamment entre officiers de recrutement direct et semi-directs.

Initialement composée d’officiers issus de l’EMIA (anciens sous-officiers et ORSA) constituant à l’origine le vivier majeur d’officiers autres que Saint-cyriens, elle a étendu son périmètre d’action aux multiples recrutements complémentaires qui se sont développés au cours des dernières décennies: les adhérents de l’Epaulette représentent plus de 20 origines statutaires! Cette approche correspond cependant à la vocation originelle de l’association, voulue par le général Gandoët et perpétuée depuis 1964: fédérer les officiers dans une même structure pour permettre un plus fort rayonnement et accroître leur capacité d’influence.

Hier encore (2010) l’Épaulette se définissait donc comme « l’association des officiers d’origines autres que saint-cyrienne« . Cette définition en creux n’est pas satisfaisante car elle créée une dichotomie au sein du corps des officiers, contraire à l’esprit que nous voulons promouvoir.

Aujourd’hui, l’Épaulette se présente simplement comme une association d’officiers. En contrepartie elle a choisi, par vote en Assemblée générale, de s’engager dans des interventions moins complaisantes vis-à-vis du commandement, tout en restant dans un cadre compatible avec l’éthique des officiers qu’elle regroupe.

Pour schématiser cette évolution, nous sommes passés d’une différenciation par l’origine à une différenciation par les modes d’action.

L’illustration de cette évolution du positionnement figure dans mes éditoriaux que vous pouvez retrouver dans les revues en ligne accessibles depuis ce blog (rubrique « Liens » du menu latéral). Elle se retrouve également dans les thèmes des tables rondes de l’Assemblée générale: « Associations d’officiers partenaires d’un dialogue social » (2011), « Perspectives d’avenir des recrutements internes et contractuels » (2012). Cette orientation de nos interventions nous a conduits à ouvrir le champ de nos correspondants au-delà de l’armée de Terre pour solliciter directement les élus (commission de la Défense), le Ministre ainsi que d’autres vecteurs d’influence de la société civile.

Majoritairement composée d’officiers en activité (56% des 5800 adhérents) qui représentent par ailleurs 75% du Conseil d’administration, l’Epaulette vit résolument en phase avec les évolutions en cours et exerce en priorité sa vigilance sur les problèmes pouvant toucher nos adhérents d’active (ou réservistes « actifs »).

Une autre traduction de ces efforts ciblés, et ici conviviaux, se retrouve dans les interventions au profit des jeunes promotions en école: remises de sabre aux majors, financements de projets de promotion, soutiens d’initiatives individuelles… Le financement de ces actions de cohésion et de tradition repose EXCLUSIVEMENT sur une redistribution d’une part des cotisations des adhérents fidèles…

Si vous pensez que nos actions vous sont utiles ou le seront à vos successeurs… Tirez-en vous-même les conclusions.

Merci pour votre confiance.




Triomphe 2011: premières images (actualisé)

24072011

triomphe20111.jpg

De retour d’un « Triomphe » épargné par la pluie…

Prestations réglées « au cordeau » comme d’habitude. Présentations des promotions remarquables de qualité et de rigueur. Remise des prix, en présence du Ministre,  au cours de laquelle l’Epaulette aura encore distingué d’un sabre les majors EMIA, EAM-CTA, OSC des 3 filières (encadrement, spécialiste et pilote)… et d’une dague le major étranger (Togolais cette année) de l’EMIA.

Emotion assurée pendant la cérémonie de nuit avec le baptême de la « Bigeard » particulièrement « portée haut » par le discours du Ministre (Lorraine oblige!). insignebigeard.png

Un stand de l’Epaulette armé par une belle « brochette » d’officiers de nos origines et qui a bénéficié d’un bon taux de visite.

Bref un beau « Triomphe 2011″ qui dans la foulée du Cinquantenaire de l’EMIA aura marqué une grande année pour les recrutements internes et contractuels.

Un point gris (pas noir!): la présentation de l’Epaulette aux officiers du stage « Maison mère » et aux OSC du 4e bataillon de l’ESM. L’intervention en début d’après-midi du vendredi est peu efficace car elle intervient à un moment et dans un contexte peu favorables… A maintenir?

(Nota: le président n’étant pas présent au Triomphe pour faire un reportage photo, le court album joint n’a pas la prétention de couvrir l’ensemble des activités de la journée. Il se réduit à quelques coups d’oeil jetés ici et là dans des moments de disponibilité…)

Pas de droits sur l'album 238409



Ad augusta…per angusta

19072011

adagusta.jpg

ACCOMPAGNER AU-DELÀ DU HANDICAP PAR DEVOIR DE RECONNAISSANCE

Au cœur des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan, sous l’impulsion d’officiers d’origines diverses, a été fondée une association loi 1901 reconnue d’intérêt général nommée « Ad Augusta »[1]Dédié prioritairement à nos blessés au combat handicapés physiques, mais aussi aux handicapés de la Défense, ce centre de formation intervient en complément des structures déjà existantes au sein des armées.  Le centre offre à toute personne volontaire la possibilité de suivre une formation dont le concept repose sur des mises en situation de responsabilité au sein de groupes de travail.

Ad Augusta permet ainsi aux handicapés physiques de maîtriser  de nouveaux outils méthodologiques adaptés à leur handicap et les conduisant à des prises de décision. L’objectif est de démontrer qu’une mise en œuvre rigoureuse de ces outils associée à  un travail collectif structuré permet de diminuer les effets du handicap dans la réalisation d’un objectif.  Il s’agit de redonner confiance aux handicapés en mettant en lumière le potentiel de chacun.

Ainsi, en toute clairvoyance et par choix personnel, chacun d’entre eux pourra construire un nouveau projet professionnel, que ce dernier se développe au sein de l’institution ou en milieu civil. 

AD AUGUSTA
Michel PECH

Camp de Coëtquidan
56381 GUER cedex

Mail : augusta.reconnaissance@gmail.com

N’hésitez pas à soutenir sans réserve cette association dont l’objet honore ses fondateurs.

Le Capitaine Michel PECH (R) est affecté à la Division de la formation au comportement militaire au sein de la Direction des formations d’élèves.
 


[1] Ad augusta per angusta: vers les sommets par des chemins étroits (mot de passe des conjurés dans Hernani – Victor Hugo – 1830) 




Triomphe 2011 (actualisé)

16072011

triomphe20112.jpg

Le Triomphe 2011 aura lieu le 23 juillet aux ESCC (Ecoles de Saint-Cyr Coëtquidan – 56)

Cette cérémonie verra le départ des promotions Cyr « Chef d’escadrons Francoville », EMIA « Colonel du Puy-Montbrun », EAM « Maréchal Pérignon » et OSC « Lieutenant Alquier ». Seront également baptisées les jeunes promotions, pour l’EMIA 50… le nom n’est presque plus un secret. Nos camarades OAEA/S et Rang seront également présents à l’issue de leur semaine « Maison mère ».

…On regrettera à cette occasion qu’aucune place ne leur soit faite dans la brochure programme!

Cliquer sur le lien pour connaître le programme des activités.

Comme chaque année, l’Epaulette sera présente avec une présentation aux promotions  (4 Mo) le 22 juillet après-midi et un stand près du musée la journée du 23. N’hésitez pas à venir nous y rencontrer (même rapidement!)

A 17h45 sur le Marchfeld, le Président remettra, comme en 2010, 5 sabres aux majors de promotion: EMIA, EAM (CTA), OSC/E, OSC/S, OSC/P.




Une idée à vivre

15072011

terrefrat2.bmp

Je cite souvent cette phrase de A. Malraux: « Les idées ne sont pas faites pour être pensées mais vécues ». Elle trouve ici tout son sens au travers d’une proposition de la « Laurier » et des tristes nouvelles qui nous parviennent d’Afghanistan.

« C’est en tant que secrétaire de promo que je me permets ce petit mail pour proposer l’action suivante.  Comme tout « terrien » le sait, nous avons de plus en plus de morts et de blessés en OPEX. Aussi la CABAT, par l’intermédiaire de Terre-Fraternité, est de plus en plus sollicitée pour venir en aide aux familles éprouvées par ces drames. Le GA Thorette me disait que c’est maintenant près de 1000 € par jour dont a besoin Terre-Fraternité. Ma promotion (Général Laurier) a pris, depuis 2 ans, l’engagement moral de verser chaque année entre 600 et 1000 € à Terre-Fraternité. 

La Laurier propose donc de faire passer aux promotions adhérentes à l’Epaulette le message  de faire un versement, même symbolique, afin de marquer notre attachement aux valeurs militaires et marquer ainsi notre solidarité envers les nôtres.

Ce message pourrait avantageusement être diffusé au sein de notre revue marquant également l’importance accordée par l’Epaulette à cette solidarité. Même s’il n’y avait que 15 à 20 promos qui répondaient, cela couvrirait déjà un quadrimestre de besoins… Ensuite, les « semi-directs » ayant ouvert la voie, cela pourrait avoir un effet d’entraînement vis-à-vis de nos promotions parallèles de St-Cyr… » 

Suite sera donnée à cette proposition.




Morts pour la France (actualisé)

14072011

  • gauvinet5.jpg

  • Le lieutenant Thomas Gauvin du 1er RCP, âgé de 27 ans, saint-cyrien promotion « Capitaine Beaumont » (2005-2008), marié.insignebeaumont.jpg
  • L’adjudant Laurent Marsol du 1er RCP, âgé de 35 ans, a été affecté au 1er RCP en juillet 2001.
  • L’adjudant Emmanuel Techer du 17e RGP, âgé de 38 ans, marié, s’était engagé à l’école de sous-officiers d’active des transmissions à Agen. Il rejoint le 17e RGP en 1994.
  • Le caporal-chef Sébastien Vermeille du SIRPA Terre de Lyon, âgé de 31 ans, marié, père de 2 enfants, décide de s’engager en 2001 au 1er régiment d’infanterie de marine à Angoulême. Il rejoint le SIRPA Terre de Lyon en 2009 comme opérateur audiovisuel.
  • Le second-maître Benjamin Bourdet, tireur d’élite au sein du commando Jaubert.

Respectant les volontés de la famille, l’identité du cinquième soldat décédé lors de l’attentat suicide, un sous-officier du 17e RGP (ADJ G.), ne sera pas dévoilée.

insignedelabatie.jpg<

L’Epaulette s’associe à la douleur des familles et salue avec respect les morts et blessés victimes de cet attentat.

J’ai également une pensée particulière pour les promotions Cyr Beaumont et EMIA de la Bâtie touchées par la disparition de leur camarade.







''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles