• Accueil
  • > Archives pour décembre 2012

Tableau de colonel 2013

31122012

Le tableau d’avancement au grade de colonel des officiers brevetés de l’armée de Terre montre une bonne « tenue » des officiers issus de l’EMIA.

Le volume et les choix jeunes ne mettent pas en évidence d’ostracisme concernant cette population.

Pour  autant cette situation ne constitue pas une tendance pérenne.  En effet, depuis le nouveau concours EDG (école de guerre), les semi-directs sont pratiquement exclus de la filière SI (sciences de l’ingénieur) pour l’accès à laquelle il faut être titulaire d’un diplôme d’ingénieur. Cette barrière s’est traduite depuis trois ans par une baisse de 50% des admis semi-directs (de 30 à 15 stagiaires – chiffre moyen). Un constat identique vaut pour les CTA (corps technique et administratif) qui n’ont aucun candidat admis depuis 3 ans du fait de la spécialité sciences administratives réservée aux seuls commissaires (5 admis cette année à l’EDG). On constate enfin une montée des OSC-activés dans les résultats à l’EDG: 5 parmi les 15 admis de la session 2013. Leur âge élevé constitue pour eux un handicap pour l’avancement tant que le « bigramme » restera déterminant.

Ces baisses auront un effet mécanique sur les tableaux à venir…qui eux mêmes subiront les conséquences des déflations prévues (17% en moyenne en 2013…alors qu’aux « Affaires étrangères » le taux de progression des fonctionnaires, toutes catégories confondues  augmenterait de près de 30% – source VA à vérifier ?).

On peut également noter le signe annonciateur de tensions à venir que constitue le différentiel entre le tableau de colonel (77 postes en 2013) et les admis du COA (corps des officiers des armes) à l’EDG en 2013 (90 places).

Peut-on envisager à terme une corrélation brevet-grade de colonel, difficile à imaginer dans le courant actuel? Qui seront les heureux bénéficiaires de cette nouvelle situation de breveté lieutenant-colonel? Que deviendront-ils?

Une piste parmi d’autres pourrait se dessiner si on en croit les récents admis à l’EDG qui, lors de l’entretien avec la DRHAT, se seraient vu proposer une orientation « plutôt chef de BOI ou plutôt chef de corps » (information obtenue auprès de futurs stagiaires, mais non recoupée avec la DRHAT)

Bonne année malgré tout!

(Cliquer sur les graphiques pour les agrandir)

Tableau de colonel 2013 dans INFOS colonel-300x196

 

 

 

 

 

 

 

ia-nommes-300x196 dans REFLEXIONS

 

 

 

 

 

 

 

cyr-nommes-300x196

 

 

 

 

 

 




Réponses des députés (compilation)

30122012

Vous trouverez ici une compilation des  lettres des députés (et sénateurs) adressées en réponse aux courriers personnels de l’Épaulette.

Aucun commentaire n’est fait de ces réponses. Il conviendra à chacun de faire sa propre analyse des positions transmises.

Ce document a été  actualisé en fonction des dernières lettres reçues.




Interactivité!

24122012

L’Épaulette développe un nouveau site Internet…(!) en espérant cette fois bénéficier d’une meilleure stabilité et d’un approvisionnement plus régulier.

Assurant la réalisation initiale du site, je souhaite travailler en interactivité  avec les utilisateurs.

Vous pouvez accéder à la maquette du site par le lien ci-contre ‘Plateforme développement ÉPAULETTE’ (dans le menu liens)

N’hésitez pas à faire part de vos remarques et propositions…toutes ne pourront pas être prises en compte mais les plus pertinentes le seront!

Je compte sur vous…En attendant je vous souhaite de bonnes fêtes.


La présentation du site fait l’objet d’essais de rendu qui n’ont pas nécessairement vocation à être conservés…Ils sont développés par le webmestre pour « se faire la main » sur le logiciel de développement… Soyez cléments!




Du souhaitable au réalisable…

19122012

Du souhaitable au réalisable... dans CULTURE arts-liberaux

A la lecture du rapport du jury de culture générale du concours 2012  de l’école de guerre (voir ci-dessus), j’ai ressenti un profond décalage entre ce qu’attendent les correcteurs et la réalité que représentent nos candidats.

Cette impression m’a projeté 16 ans en arrière. En 1996 le sénateur du Var François TRUCY, en mission parlementaire sur l’évaluation du service national et de ses derniers instants, visitait mon régiment, le 13e Génie à Trêves. Lors de notre entretien liminaire il m’assurait de sa certitude que nos formions là certains des meilleurs soldats du monde et que cette tâche devait être notre obsession au quotidien. Il a été je crois sincèrement surpris lorsque je lui ai dit que « Certes…cependant…mais surtout » mes premiers efforts et ceux de mes capitaines étaient de « socialiser » ces jeunes Français qui nous arrivaient d’un grand quart Nord-Est de la France. Socialiser voulant dire pour nous, adopter un comportement guidé en partie par des règles de vie commune, se lever à l’heure pour aller travailler, se respecter et respecter les autres, enfin acquérir un minimum d’autonomie dans la compréhension de l’oral et dans l’expression. Ensuite et ensuite seulement nous pensions pouvoir commencer à en faire de vrais soldats de la Nation.

Comparaison ne vaut pas raison. Pour autant quand on remplace « socialiser » par « structurer » et « faire de vrais soldats » par « acquérir un solide socle de culture » on s’approche d’une image réaliste de la situation de nos candidats.

Ils sont aussi intelligents et cultivés que nous l’étions à leur âge, mais le référentiel de culture a changé. On peut le regretter, les faits sont là.

En 4 années de correction des préparants au CID (collège interarmée de défense) puis à l’EDG (école de guerre), je n’ai pas rencontré plus de deux candidats « brillants » -selon les critères du jury- sur les dix à douze dont j’ai la charge annuellement.

Alors que de grandes écoles de référence comme Sciences Po ne considèrent plus comme pertinente la sélection à partir d’une épreuve de culture, devons-nous rester un îlot de résistance à l’image de l’île de Lubang dans les Philippines, longtemps après qu’avait pris fin la seconde guerre mondiale?

Personnellement je crois que oui car un officier ne peut pas être un acteur utile de la diplomatie de défense de son pays sans éclairage culturel et philosophique. La riposte par la culture reste la plus forte face aux tentations d’instrumentalisation de notre rôle par la sphère politique (politicienne?). Mais alors il ne suffit pas de constater ces lacunes sérieuses, il faut se donner les moyens de les combler. La première piste, réaliste aujourd’hui, consisterait à orienter le recrutement initial à partir de filières où s’enseigne encore en priorité le « pouvoir des mots » au lieu de privilégier celles qui valorisent avant tout le « pouvoir des nombres« . Dans l’Antiquité et jusqu’au Moyen-âge les « Sept arts libéraux » respectaient cet ordre d’enseignement, encore faut-il s’en souvenir pour être conscient de notre inversion des priorités. On évitera ainsi que se multiplie cet aveu affligeant fait par un de mes candidats auquel je demandai son principal point fort et qui m’a répondu: « Je ne rédige pas trop mal pour un scientifique. » Choix contre nature entend-on quand on évoque cette piste…mais peut-on rêver du beurre, de son argent et de bien plus encore!

Alors dans un premier temps, en attendant qu’une autre matière première arrive éventuellement dans la « filière » du concours de l’EDG, il faut se résoudre à remettre à ce stade l’ouvrage sur le  métier de la méthode. La Revue d’études a encore de beaux jours devant elle concernant ce point quand bien même elle continue aussi à nourrir les esprits de ses dossiers mensuels.

 




Audition sur le Livre blanc…

17122012

Livre blanc de la Défense : audition du directeur général délégué d’EADS

Mardi 11 décembre après-midi, la commission de la défense a auditionné Marwan Lahoud, directeur général délégué d’EADS et président d’EADS France.

Notons que Marwan LAHOUD est également Président de l’association des Amis de Saint-Cyr et Coëtquidan et soutien fidèle des activités de nos élèves-officiers et officiers-élèves…

Dans la vidéo de la séance, accessible par le lien ci-dessus, vous retrouverez également les questions de députés de la commission ayant répondu à la lettre de l’Épaulette: Mme ADAM (Présidente), M. DEFLESSELLES…




Attendons…(actualisé)

15122012

 Attendons...(actualisé) dans HUMEURS laicite

(début du texte actualisé) COMMUNIQUE du CEM de la MARINE/ L’évêque aux armées procédera à la célébration du rite pénitentiel à la chapelle de la base navale de Toulon le 18 décembre matin. Les offices pourront reprendre après cette date. Cette chapelle a été vandalisée et profanée dans la nuit du 8 au 9 décembre 2012.

Le chef d’état major de la marine condamne une nouvelle fois avec la plus grande fermeté ces actes inqualifiables qui ne sont en aucun cas compatibles avec les valeurs que nous défendons.

L’enquête de la gendarmerie maritime se poursuit et tout est mis en œuvre pour identifier les auteurs.

Pour sa part, le cabinet du ministre précise qu’ »une communication est évidemment prévue ultérieurement, une fois l’enquête terminée ».

Chacun jugera la portée de ces réactions minimalistes…! / (fin du texte actualisé)

 

Article paru dans « Var matin » de dimanche:

« Stupeur et colère samedi dans l’enceinte du port militaire de Toulon après avoir découvert que la chapelle avait été profanée.

Selon les premières constatations, le tabernacle, le baptistère et l’ambon (pupitre où repose la Bible) – trois symboles de la foi catholique – ont été renversés et brisés. Ce triste spectacle a été découvert samedi après-midi par un marin qui se rendait à la chapelle pour se recueillir. Ce dernier a aussitôt prévenu la gendarmerie maritime qui a ouvert une enquête. »

Nul doute qu’un représentant du Gouvernement va se déplacer à Toulon pour assurer les catholiques  locaux de son soutien comme cela se fait habituellement dans notre état laïque lors de toute atteinte à la liberté de culte ou de croyance.

Attendons avec impatience les propos tenus qui au-delà de la profanation (provocation) devront souligner que chez nous plus qu’ailleurs la neutralité est déterminante. Pensons simplement à nos engagements actuels sur des territoires soumis à de fortes influences religieuses: Afghanistan, Liban…Qu’adviendrait-il de notre crédibilité si le confessionnel venait  à peser sur l’opérationnel ?

Or à Toulon, le ver est semble-t-il dans le fruit.

Nos jeunes officiers, parfois prompts à s’engager avec la fougue qu’on leur connaît, trouveront certainement là un nouveau sujet de méditation à l’aube de leur vie de soldat de la Nation.




Uzbin…autrement!

13122012

L’embuscade d’Uzbin, où sont tombés nos soldats, est souvent réduite à leur sacrifice et aux débats juridiques qui entourent leur mort – « pour la France » rappelons-le!

Je cite parfois des sujets de devoir soumis à nos candidats à l’école de guerre. Les réflexions proposées ne sont pas retenues au hasard.

Ainsi nos officiers ont eu récemment à réagir à une citation de M. Gérard LONGUET (ancien ministre de la Défense) qui, en février 2012 au sein de l’École militaire, s’exprimait en ces mots sur l’utilisation du mot  « guerre »:

“On le détourne de sa cruelle vérité en parlant de guerre économique ou financière, […] dans la réalité il s’agit de détruire un adversaire par tous les moyens mais d’abord par la force”.

Le témoignage qui figure ici vaut tous les commentaires et toutes les exégèses sur ce combat de la vallée d’Uzbin. La « cruelle vérité » de la guerre et l’attitude de nos soldats donnent ici une autre dimension à cet engagement.

Le document brut m’a été fourni par la promotion Cyr « De Gaulle » (1970-1972). La mise en page est du rédacteur du blog.

 




Un indien reprend la plume!

10122012

Le général (2S) Yann PERTUISEL, administrateur de l’Épaulette prend la plume pour contribuer à faire vivre les exploits de l’ALAT.

Bravo pour cette initiative…Peut-être le prix de l’Épaulette un jour prochain?

A qui le tour de suivre cette voie difficile mais valorisante de l’écriture?

Un indien reprend la plume! dans CULTURE comalat21







''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles