Nouvelle page

26062010

La barre des 1000 visites approche. C’est symbolique mais peu, 3000 adhérents disposent en effet d’accès Internet et le nombre moyen de visites par jour n’est que de 37 depuis la diffusion de l’adresse. Faites passer l’information, cet outil est pour vous. 

 Une nouvelle page vient d’être ouverte « Articles à venir ». Visitez, participez! (JFD)

Un nouveau thème portant sur les retraites proposé le 29/06: « 2 ans de plus, petit clic ou grand crac? »




A méditer…

23062010

livre011.gifLes candidats CID du concours 2010 ont « planché » sur la culture générale et la synthèse. Je livre à votre méditation le sujet de culture. Si un jour nous envisagions de changer la devise de l’Épaulette, la phrase d’Alain pourrait peut-être nous inspirer !

Vous noterez d’autre part, qu’en vous invitant à cet exercice cérébral, je cherche à éviter qu’à l’avenir nos aptitudes intellectuelles soient de nouveau mises en cause !

Dans cet esprit, j’ouvre ici un concours portant sur un article à publier dans la revue d’automne et qui traiterait  en 750 mots ou 5000 caractères du sujet proposé. Le meilleur article, sous réserve d’en avoir reçu au moins 10, sera primé par l’Épaulette.

Bonne réflexion (JFD)

————————————————————————-

Lire la suite… »




Ah! les statistiques…

21062010

Corrigé le 16/07/2010

nuagenoir.jpgSi notre armée de Terre reste un modèle incontesté de « promotion inter-catégorielle » (CEMAT 2010), certaines données tendraient à en montrer les limites.

Ainsi, l’actuelle promotion du CID comporte 122 officiers stagiaires dont 33 sont d’origine autre que saint-cyrienne et parmi ceux-ci 23 sont semi-directs. Pour les officiers du COA, 20 postes de chef de BOI sont à relever au PAM 2010, 19 seront tenus par des officiers saint-cyriens, un seul par un breveté d’origine IA (situation au 1 avril 2010). Cette solution minimale semble être devenue la règle depuis 3 ans, même si le cas particulier d’un IA, retrouvant un poste de BOI 2 ans après sa sortie du CID, pourrait être invoqué pour justifier le fait que le « train peut repasser » (argument qui m’a été récemment avancé par un officier de la DRHAT !)

Certes, il ne s’agit là que d’un bilan comptable que ne vient nuancer aucune donnée qualitative sur les officiers concernés. Il serait cependant étonnant qu’issus d’un même concours, et ayant donc réussi les mêmes épreuves, ces officiers concentrent sur eux seuls des défauts, au moins des limites ou lacunes, rédhibitoires au moment d’accéder à des postes de responsabilité de premier plan.

Relisez, sous cet éclairage, les voeux adressés par l’Epaulette lors de l’Assemblée générale de février (un extrait figure dans ce blog à la date du 31 mai 2010). Ils trouvent ici une partie de leur sens.

Ah! les statistiques… Que ne leur fait-on pas dire! (JFD) 




Départ d’un grand acteur et d’un grand témoin

20062010

marcelbigeard.jpgLe 30 avril dernier le général DELORT, président de la Saint Cyrienne, avait tenu à m’associer à la remise du prix de son association au général BIGEARD, « issu du rang ».  Tous ceux qui étaient présents à cette  cérémonie simple et émouvante à son domicile de Toul étaient bien conscients d’avoir là une des dernières occasions de le voir encore égal à lui-même. Fougue, humour, convictions inébranlables, même s’il reconnaissait devant nous que ce dernier combat contre la vieillesse était le plus dur à mener car le seul dont l’issue était certaine.

L’Epaulette adresse ses sincères et fraternelles condoléances à son épouse et sa famille ainsi qu’à tous ceux et celles qui ont partagé avec lui les souffrances des combats.  

Lire la suite… »




OAEA… et général!

17062010

cmegel1.jpg Le général Camille MEGEL est originaire du pays de Bitche. OAEA de la promotion 1977, il a servi  dans l’arme des troupes de Marine jusqu’en 1993, date à laquelle il a quitté le service actif avec le bénéfice de l’Article 5. Il rejoint alors le Gabon et la Garde Présidentielle, devenue depuis Garde Républicaine. Il franchit les différentes étapes au sein de cette unité d’élite jusqu’à y être promu officier général et conseiller du Commandant en Chef.

Félicitations à cet adhérent fidèle qui a su s’affranchir avec « exotisme » des rigidités des parcours professionnels! (JFD)




Cohérence ?

17062010

L’EMIA accueillera dans la 50e promotion (2010-2012) ses premiers élèves-officiers issus des militaires du rang (c’est également le cas pour l’EMCTA). Cette même promotion devrait voir ses officiers-élèves quitter Coëtquidan en 2012 avec une licence (cf. dernier Conseil de perfectionnement) dans le cadre de la mise en cohérence de la formation avec le cycle LMD (Licence, maîtrise, doctorat).

Cette élévation souhaitable et souhaitée, du niveau universitaire des officiers « semi-directs », va de pair avec une sélection plus exigeante lors du concours. C’est l’objectif affirmé.

emia1.jpg Or, j’ai eu l’occasion de rencontrer voici quelques jours deux candidats militaires du rang au prochain  concours de l’EMIA. Je m’attendais naturellement à trouver de jeunes caporaux (en l’occurrence) qui auraient été identifiés par un niveau scolaire « anormal » par rapport aux besoins habituellement reconnus pour les fonctions de militaires du rang. Ne voyez dans cette remarque aucun mépris ou jugement de valeur péjoratif sur nos engagés. Il s’agit d’une simple réflexion « RH » sur l’adéquation niveau scolaire-emploi. A ma grande surprise, ces deux garçons, dont une fois encore je ne mets pas en cause la qualité et la motivation, sont titulaires de bacs « PRO » exotiques dont ils s’excusaient presque de les avoir obtenus dans le court échange que j’ai eu avec eux.

Les met-on dans les conditions de réussir? Quelles sont leurs chances réelles? Comment résoudre cette inéquation apparente: en baissant le niveau du concours au risque de remettre, à terme, la licence en cause ou bien en se privant d’une ressource symbolique?

J’en suis conscient, ma remarque ne s’appuie que sur un « échantillon » sans valeur statistique. A suivre cependant… (JFD) 




Où sont-ils?

15062010

globeterrestre.jpgNos écoles ont accueilli de nombreux élèves officiers étrangers. A ce jour peu d’entre eux ont rejoint l’Epaulette. Pourtant, ils participent au rayonnement des officiers de recrutement interne, dans leurs pays ou là où ils résident aujourd’hui. Ils  ont souvent atteint des fonctions éminentes. Ils ont toujours gagné notre amitié au cours des années de formation communes.

Aidez- nous à  retisser ou retendre ces liens qui ne méritent pas de disparaître. (JFD)




Vincennes 2015… C’est parti !

15062010

vincennes.jpgLa réunion du comité d’entente du 3 juin a permis de présenter le projet aux associations présentes. L’accueil  a été de courtois à très favorable. Au total, entre les associations  contactées antérieurement et celles qui se sont signalées lors de la réunion, une dizaine de partenaires devraient s’engager dans cette réflexion. On peut par exemple d’ores et déjà compter sur la SAINT-CYRIENNE, l’ANOCR, le TREFLE, la FRATERNELLE, l’ANCM (commissaires de la Marine), l’AEMA (école militaire de l’air), les AMIS de SAINT CYR, MINERVE, auxquelles pourraient se joindre des associations de sous-officiers qui partagent avec nous des préoccupations communes.

———————————————————– 

Lire la suite… »







''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles