Version Bêta

27042011

Aucun rapport avec l’ironie du message précédent je vous rassure!

En utilisant le lien vers l’Epaulette (bandeau de menu sur fond bleu ci-contre à droite, rubrique « LIENS », quatrième item…c’est bon cette fois?) vous avez accès à la version bêta du nouveau site. La structure est en place mais certains textes et images ne sont là que pour le remplissage à la manière des « Ipsum lorem… » bien connus des utilisateurs des modèles de la suite Office.

N’hésitez pas à faire remonter vos remarques sous forme de commentaires de ce billet. Elles seront traitées et transmises aux webmestres site et forum.

wanted2.jpgLa version opérationnelle sera activée mi-mai à l’issue d’une réunion technique bureau-webmestres.

A CE SUJET, JE REITERE MA DEMANDE AUX OAEA/S.

Le site comporte des pages « Promotions » où figurent les insignes, les historiques et les liens vers les sites (quand ils existent bien sûr!). C’est à jour pour l’EMIA et les OSC…

Nous attendons pour les autres.




La Sibylle de Delphes et le cinquantenaire

24042011

Par rapport à la Pythie qui a un rôle « institutionnel » et répond aux questions qui lui sont posées,  la Sibylle parle à la première personne, revendique l’originalité de sa prophétie et le caractère indépendant de ses réponses. (texte JFD d’après Jean-Paul SAVIGNAC « Les oracles de Delphes ». Illustration: extrait du plafond de la chapelle Sixtine, Michel-Ange)

Repensant à un amiral qui nous avait épinglés maladroitement et inutilement en 2010 dans « Paroles d’officiers« , j’ai pensé qu’une petite couche de culture « wikipédiesque » ne sibylle2.jpgpouvait que faire du bien en ces périodes de vacances pascales… d’où le titre ampoulé de ce billet. Vous aurez  cependant noté que la définition du rôle de la Sibylle « colle » assez bien à l’Epaulette que nous voulons aujourd’hui.

Donc, forts de vos remarques amiral, nous tentons de progresser en ouvrant plus régulièrement des livres (quand bien même ils ne sont qu’électroniques) et, plus inattendu, nous parvenons parfois à comprendre le sens des mots… un véritable progrès!

Encouragés par ces premiers résultats mais restant  néanmoins modestes, à défaut de prononcer des oracles limitons-nous à des réflexions sur le devenir de nos recrutements internes et contractuels. Le cinquantenaire de l’EMIA ne doit pas devenir l’arbre qui masque la forêt. Que se passera-t-il dès le 16 mai ?

C’est dans cet esprit de prospective que nous devons travailler rapidement pour prendre une place majeure dans ce qui deviendra un vrai débat à court terme (d’ici la fin de la « modernisation » en 2015?). Les positions de principe, les sentiments et les préjugés ne seront d’aucun poids face aux « machines administratives ». C’est un combat qu’il faudra mener pied à pied pour que subsistent, par la reconnaissance de leur  réalité et de leur caractère propre, les valeurs que nous portons et qui contribuent à la force du corps des officiers français.

Concrètement que s’agit-il de faire? Porter cette question sur la place publique avant qu’elle le soit par d’autres qui n’auront pas nécessairement les mêmes objectifs que nous et en faire un débat d’actualité.

Comment le faire? En médiatisant nos positions par l’activation de réseaux, domaine dans lequel nous avons incontestablement progressé (cf. l’attribution de la LH au drapeau de l’IA) … mais pour cela il faut des positions!

C’est sur ce chantier que nous allons engager l’Epaulette, en liaison avec les associations partenaires du « Vincennes », au cours des semaines à venir avec pour objectif, au moins pour étape intermédiaire, la table ronde de l’AG 2012 sur le thème: « Officiers de recrutements internes et contractuels, quelle place et quel avenir? » (sujet non figé en l’état). En amont de ce rendez-vous l’établissement d’un mémorandum, largement diffusé au cours de l’automne 2011 concrétisera nos réflexions et positions.

Ce qui n’est ici qu’un « message en l’air » dont je connais le peu de valeur, sera formalisé par l’intermédiaire des représentants locaux (présidents de groupement et correspondants de formation), piloté par le secrétaire général avec la participation active du CA.

ATTENDRE pour VOIR serait aujourd’hui la pire des attitudes. Pour sortir du champ de la culture, en contre-point de mon titre, je retiens une expression cueillie il y a deux jours lors d’une émission sur la formation des pilotes de l’aéronavale. Pour parler d’un élève aux capacités limitée, l’instructeur disait:  » Dès le décollage il était déjà derrière l’avion ».

RESTONS fermement aux commandes!




Mort pour la France en Afghanistan

20042011

2rimainsigne.jpg55alexandreriviere.jpgLe caporal Alexandre Rivière du 2e RiMa a été tué et neuf autres de ses camarades ont été blessés (dont trois grièvement), mercredi, au cours d’une opération dans la province de Kapisa, à l’est de Kaboul, annonce la présidence française dans un communiqué. Les militaires ont été touchés par un engin explosif improvisé (EEI).

L’Epaulette adresse ses condoléances à sa famille et ses proches. Elle souhaite le meilleur rétablissement à ses camarades blessés et assure le 2e RiMa de son soutien dans cette épreuve.




C’est « Képi blanc » qui le dit!

20042011

Au -delà du discours de principe sur la valeur des officiers « non-directs » (les « directs » étant historiquement les saint-cyriens) c’est-à-dire EMIA, CTA, OAEA/S, Rang, il est bon de voir les faits corroborer les annonces.

cefe04.jpgC’est la revue « Képi blanc » qui dans son article sur le CEFE (Centre d’entraînement en forêt équatoriale) souligne la qualité COLLECTIVE de la 49e promotion de l’EMIA (Colonel du Puy Montbrun). Mon propos n’est pas de mettre en avant le caractère comparatif de cet article, ce serait contraire à l’esprit de l’Epaulette, mais bien de souligner l’existence de valeurs spécifiques à nos recrutements. Je ne pense pas qu’on puisse trouver uniquement dans l’expérience militaire antérieure (quand je parle d’expérience militaire, je la réduis ici à sa composante technique, aux savoir-faire acquis à l’entraînement et en opération)  l’explication à cette réussite. Pas plus que cette « expérience » ne suffit à justifier seule les brillants résultats au « Cambrian patrol » ou à la course de l’EDHEC.

En revanche je reste persuadé que l’investissement de notre encadrement lors de la formation initiale des sous-officiers est ici déterminant. Les règles de comportement, d’éthique, de morale, la réflexion sur le sens de l’engagement maturées par la suite au contact des réalités « du terrain », expliquent certainement cet esprit collectif, cette exemplaire solidarité dans la difficulté. J’ai d’ailleurs retrouvé cette forme de « rigueur fraternelle » chez les cadres de nos deux brigades de l’EMIA ainsi qu’au sein des promotions des CTA (Terre et Santé).

Il faut certainement trouver là, avant tout, une explication rationnelle au succès de nos IA… et méditer quelque temps sur la nature du « coeur de métier » avant d’en réduire le périmètre sur la base de seules considérations « professionnelles ».

Je regrette, à titre personnel,  que nos officiers OAEA et Rang n’aient pas la possibilité de s’exprimer dans des conditions identiques à celles de leurs camarades IA. Je suis certain qu’ils manifesteraient dans ces circonstances des qualités identiques.

Notre passé de sous-officier nous colle à la peau et c’est tant mieux!




Programme officiel

19042011

Face à des  incertitudes persistantes quant au programme du Ministre de la Défense le 14 mai après-midi, son directeur de cabinet a décidé de façon ferme et définitive de rebasculer la cérémonie à 11h15

Déroulement définitif de la journée :officiel50ans.jpg

  • 09h00 : messe à Saint-Louis des Invalides par Mgr Ravel.

  • 11h15 : cérémonie dans la cour d’honneur des Invalides avec remise de la croix de la Légion d’honneur au drapeau de l’EMIA.
  • 12h00 : vin d’honneur aux Invalides.

  • 13h00 : déjeuner à charge de chaque promotion, buffet à l’Ecole militaire pour les deux brigades de l’Ecole militaire interarmes et leurs invités.

  • 15h30 : séminaire.

  • 20h00 : gala aux Pré Catelan.

Devant les changements de programme (que nous comprenons bien évidemment) on mesure les difficultés des talibans qui souhaitaient s’en prendre à notre Ministre à Kaboul (extrait du « Monde » en ligne)




Protégé : La LOI et les OGX en 2e section

17042011

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :




OUF ! ! !

13042011

legionhonneur.jpgJe ne vois rien d’autre à dire après cette longue période de tribulations autour du projet de remise de la LH au drapeau de l’EMIA.

Je rappelle cependant que ce dossier a été « ressorti des cartons » à l’initiative de l’Epaulette après au moins deux tentatives contemporaines  infructueuses (mais certainement d’autres si on remonte le temps! )

Si ce projet a enfin abouti c’est grâce à un investissement collectif des différents acteurs. Merci au DAF de l’Épaulette qui a réalisé la quasi totalité du mémorandum support. Merci au Service historique de la Défense qui l’a aidé dans cette tâche ardue. Merci au « commandement » notamment les ESCC et le CEMAT qui ont porté ce dossier sans réserve. Merci au Grand chancelier de la Légion d’honneur qui a soutenu cette « candidature » en dépit des obstacles de procédure. Merci enfin à Stéphane… dont le lobbying au plus haut niveau aura été déterminant dans le retournement de situation de la dernière semaine (il méritera certainement d’être fait « dolo d’honneur », c’est le remerciement qu’il m’a dit souhaiter pour son investissement !)

Préparons-nous donc à vivre pleinement ce cinquantenaire.




Rebond!

4042011

Je ne pensais pas être amené à réagir de nouveau et aussi tôt à une désinformation « Internet ». Mais je remets l’ouvrage sur le métier car cette fois ci l’exemple est beaucoup plus vicieux. Il s’agit d’un détournement de propos par l’ajout d’un ou deux adjectifs savamment choisis qui changent le sens voulu par l’auteur.desinformation2.jpg

Cette (dés)information regrettable me pousse à revenir sur la réunion plénière du CSFM de vendredi dernier. Le CEMA est intervenu lors de cette rencontre sur le point de la communication dans les armées et a donné des pistes claires qui méritent d’être rappelées et suivies.

Il faut aujourd’hui, et nous plus que d’autres, lutter contre trois dérives de la communication contemporaine: « SUPERFICIALITE, IMMEDIATETE et EMOTIVITE, et respecter trois exigences: LOYAUTE, SOLIDARITE et EFFICACITE. »

Le texte qui se répand depuis quelques jours sur « l’islamisation » du diocèse aux armées, précisant que 31 postes d’aumôniers catholiques auraient été transformés en autant de postes d’aumôniers musulmans, constitue me semble-t-il un bon contre-exemple de cette éthique de communiquant.

J’ai contacté le Vicariat général aux armées -mis en cause dans les commentaires circulant sur le Net-  qui m’a transmis cette réponse claire.

Lire la suite… »







''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles