Succès de la journée d’information CAP 2ème Carrière du 12 février 2015

28022015

cap2c 2015 LOGO

Le 12 février 2015, la 5ème édition de la journée annuelle d’information à la reconversion, CAP 2C, s’est tenue au Cercle National des Armées.  Cette édition a connu un beau succès avec une participation de l’ordre de 130 camarades dont plus de 40 « Terriens », et parmi eux une majorité  de ressortissants de l’Epaulette,  issus de tous les recrutements et de toutes les armes et services.

Pour la troisième année, grâce à une synergie complète des associations organisatrices, toutes les catégories d’officiers des trois armées et de la Gendarmerie ont été conviées. Cette dynamique nous amène à être confirmés comme des acteurs à part entière par les institutionnels de la gestion du personnel officier et de la reconversion. A l’invitation de l’agence de reconversion de la défense (ARD), nous avions participé à la réunion d’information du 4 décembre dernier dans un amphithéâtre Foch comble à l’école militaire. Dans la même logique de complémentarité « gagnant-gagnant », l’ARD était évidemment des nôtres le 12 février, en présence de son directeur, le général Arnaud Martin, et du général (2s) Michel de Lisi qui anime la mission de reconversion des officiers (MRO).

Cette journée d’information cherchait à informer concrètement tous les officiers qui se posent la question d’un départ de l’institution ou qui se sont déjà lancés, et ce, quel que soit leur degré d’avancement dans leur réorientation. Pour couvrir ce large spectre, nous avons procédé en deux étapes.

La matinée, ouverte par le GCA (2s) Hervé Giaume, président de l’Epaulette et pilote de la plateforme CAP2C, a été centrée sur le « départ de l’institution » et l’après-midi sur les« paysages de l’entreprise ». Tout d’abord, les responsables des ressources humaines de chaque armée ont présenté à leurs « ressortissants » les grandes lignes de leur politique de départ et ses modalités. Ensuite, une quinzaine de témoignages, en 5 ateliers par groupes d’âges, sont venus mettre de la chair et du vécu à ces problématiques.

Après un déjeuner convivial, l’officier de liaison au MEDEF a présenté l’état du marché du travail. Puis une table ronde de directeurs et de consultants des ressources humaines a permis de dessiner le paysage de l’employabilité et du recrutement.  Enfin, les participants ont pu suivre 2 des 5 ateliers centrés sur les principales branches d’activité (des grands groupes à l’entrepreneuriat), et de prendre la mesure de parcours récents d’officiers au sein de l’entreprise.

Après la conclusion de l’amiral François Dupont, vice-président de l’AEN, les participants ont évalué positivement le bilan d’une journée de haute intensité, en phase avec les objectifs des organisateurs et les attentes de chacun.

Rendez-vous à l’édition 2016 ! Si, d’ici là, vous vous interrogez  ou êtes déjà en route, en parallèle de vos démarches officielles, rapprochez-vous de votre association et du SαR.




Triomphe 2014 à Coëtquidan – 19 juillet

7072014

AFFICHE AVEC LOGO

L’EPAULETTE sera une nouvelle fois présente au Triomphe : stand près du Musée du Souvenir, participation aux cérémonies,…

La veille, le président national, le GCA (2s) Hervé GIAUME, s’adressera aux futurs officiers de recrutements tardifs (OAEA et Rang).

Les documents joints vous en diront plus :

fichier pdf DépliantTriomphe 2014 final Web fichier pdf Plan activités triomphe 2014




L’éditorial du président – numéro 184 de la revue – Mars 2014 (sous presse)

8032014

N184

Couverture de la prochaine revue consacrée au bilan de l’AG 2014

TRADITIONNELLEMENT, en début de nouvelle année, nous formulons des voeux. Je ne dérogerai pas à cette tradition pour la première revue de l’année. Je formule donc les voeux que 2014 soit la plus bénéfique et sereine possible pour chacune et chacun d’entre nous, mais tout en sachant que c’est aussi ce que nous ferons qui la rendra ainsi.

Mes premiers souhaits vont en priorité vers nos soldats engagés sur les théâtres d’opérations extérieurs, notamment le Mali avec l’opération Serval et la République Centrafricaine avec l’opération Sangaris qui sont sous les feux de l’actualité, mais également vers nos troupes en Afghanistan qui sont en train de tourner la page des opérations Pamir. J’ai une pensée très forte pour les familles endeuillées et nos blessés meurtris dans leurs chairs qui doivent pouvoir bénéficier du soutien sans faille de nos Institutions politiques et militaires.

Je souhaite que le budget de la Défense cesse d’être une variable d’ajustement du budget de l’Etat, que ses effectifs ne subissent pas le même sort vis-à-vis de la fonction publique et, qu’année après année, les crédits ne réduisent pas comme une peau de chagrin, que ce soit pour l’entraînement de nos troupes ou pour leurs équipements. Il en va de la crédibilité de la France.

Je souhaite que le bien peu glorieux épisode de Louvois trouve très rapidement une solution viable et que le personnel touché (solde incomplète, trop perçu, impôts, etc.) ne fasse pas les frais de ce désastre et soit accompagné du mieux possible.

Je souhaite que les militaires, notamment les officiers, touchés par la réduction des effectifs, soient guidés sereinement dans leurs démarches afin que cette seconde carrière se présente dans de bonnes conditions. La synergie qui se crée entre l’institutionnel (ARD) et l’associatif

(associations d’école, plateforme interarmées de coordination de l’accompagnement à la reconversion) est un gage de réussite dans ce domaine.

Je souhaite que L’Épaulette soit à la pointe de cet engagement, notamment du fait que les adhérents de L’Épaulette représentent la majorité des officiers concernés par ces réductions. Les orientations prises par L’Épaulette (création du service d’aide à la reconversion – SαR, participation active à la journée Cap 2C) et l’animation de la plateforme interarmées de coordination de l’accompagnement à la reconversion (Cap 2e Carrière) confiée au président national de L’Épaulette induisent des synergies profitables à tous.

Je souhaite développer la première des deux orientations prises résolument par L’Épaulette avec le volet ÉCOUTE – ANALY SE – CONSEIL au profit de près de 70 % des officiers de l’armée de Terre de 28 origines différentes du recrutement interne et sous contrat. ÉCOUTER pour mieux appréhender toutes les spécificités de ces différents recrutements. ANALY SER ces informations et ces échanges pour mieux comprendre les intérêts de chacun, leurs difficultés et leurs attentes afin de mieux les faire partager par le commandement. CONSEILLER et donc accompagner nos officiers en activité dans la préparation

de leurs concours, dans leurs réflexions sur leur avenir, dans leurs interrogations… Ce volet a pu apparaître secondaire face à la nécessaire montée en puissance de l’accompagnement à la reconversion, mais il ne s’agissait que d’un effet d’optique. C’est une préoccupation permanente du Conseil d’Administration, qui a décidé d’inviter systématiquement à ses réunions le grand prévôt de la promotion EMIA (2e année), le Commandant du 4e bataillon, le représentant OSC de la promotion du 4e bataillon, le correspondant Épaulette des gendarmes, le grand prévôt de la promotion des élèves officiers de la gendarmerie de l’EOGN, le président tournant des OAEA.

Je souhaite enfin que davantage d’adhérents participent à la vie de L’Épaulette car :

• il nous faut renforcer le siège qui peine à tout assurer et qui doit monter en puissance notre service d’aide à la reconversion, structurer la remontée des informations locales. Cela représente quelques heures de bénévolat sur place à Vincennes ou par télétravail…

• il nous faut trouver des référents pour accompagner chaque officier qui envisage de se reconvertir ;

• il nous faut tisser ce réseau de correspondants dans les bases de défense et dans les unités pour faire remonter les attentes, les questions, les inquiétudes locales ;

• il nous faut remplacer certains présidents de groupement.

Je souhaite donc une année ambitieuse pour L’Épaulette, mais je suis sûr qu’avec le concours de chacun d’entre nous, nous ferons que 2014 sera une bonne année !…

GCA (2s) Hervé Giaume,

Président national de L’Épaulette




Adieu aux armes

26072012

Adieu aux armes WAGRAM_2012_2-300x214GiaumeAAArmes-300x199LaurierLe 3  juillet dernier, le GCA Hervé Giaume faisait son adieu aux armes à l’occasion de la fête de l’Artillerie, son arme d’origine.

Souvent cité en exemple pour son remarquable parcours, le GCA Hervé Giaume est IA de la promotion « Général LAURIER » (1978-1979).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’ordre du jour du CEMAT figurant ici rappelle mieux que je le ferais ses qualités d’homme et de chef et l’exemplarité de sa carrière.

Je joins l’assurance de mon amitié sincère aux éloges faits à l’occasion de son départ.

(Le délai de mise en ligne tient en partie à celui de recueil des éléments nécessaires à la rédaction du billet. Je remercie tout particulièrement le LCL Dentinger qui assure toujours avec efficacité sa mission de correspondant en dépit de la période difficile qu’il traverse.)







''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles