Chronique historique : 21 novembre

21 11 2019

21 novembre 1783 : premier vol humain en montgolfière (à la Folie Titon – aujourd’hui rue de Montreuil – Paris).
Un mois, jour pour jour, après le premier vol de trois animaux (un coq, un canard et un mouton) dans la cour du château de Versailles et devant le couple royal, c’est au tour de Pilâtre de Rozier puis Réveillon et Vilette d’effectuer le premier vol captif humain de l’histoire.

21 novembre 1806 : Napoléon instaure le blocus continental et le général Mortier prend le port de Hambourg.

21 novembre 1892 : le scandale de Panama éclate (Paris).
Les travaux de percement de l’isthme de Panama se révélant plus difficiles que prévus (en 1879), la Compagnie universelle du canal interocéanique de Panama souscrit un nouvel emprunt dont une partie sert à corrompre journalistes et parlementaires français. Le scandale éclate lorsque Jacques de Reinach, le banquier responsable du montage financier est découvert mort chez lui. La compagnie fait faillite et de nombreux souscripteurs perdent leurs économies. La classe politique française est en grande partie discréditée (Georges Clemenceau avec) et l’antisémitisme aggravé (2 ans avant l’affaire Dreyfus).

21 novembre 1918 : Foch « immortel ».
Trois jours à peine après la signature de l’armistice, Foch et Clemenceau sont élus à l’unanimité par les 23 académiciens présents. Ni Foch, ni Clemenceau n’ont été candidat ni effectué les rituelles visites de présentation. Le Président de la République, Raymond Poincaré (lui-même « Immortel » depuis 1909), accepte l’idée de faire élire les deux intéressés pour les récompenser après la Victoire.

21 novembre 1957 : bataille de Timimoun (Algérie).
Un convoi d’employés du pétrole, encadré par un groupe de légionnaires, est attaqué (07/11) par des Méharistes, retournés par le FLN et passés à l’ennemi. Les enjeux économiques d’une telle situation sont jugés importants et forcent le général Salan à dépêcher Bigeard sur place (13/11) pour éradiquer la menace. Une compagnie du 3e RPC s’étant mise en chasse des déserteurs est sévèrement accrochée par des tireurs d’élite (15 morts).
Bigeard déclenche alors l’une des seules opérations aéroportées de la guerre d’Algérie pour la dégager.
Parmi les blessés qu’il veut secourir se trouve le SCH René Sentenac, héros de Dien Bien Phu qui fait partie de la poignée de soldats ayant réussi à s’échapper de la cuvette de Dien Bien Phu après la capitulation française.
Il succombe à sa blessure.
Cité 13 fois, Sentenac est chevalier de la Légion d’honneur, médaille militaire, Croix de guerre des TOE, Croix de la valeur militaire, médaille des évadés. Bigeard conservera toute sa vie la photo de Sentenac mort.

21 novembre 1995 : mise au point  des accords de Dayton ( Ohio – États-Unis ).
Même si ces accords ne sont réellement signés officiellement que le 14 décembre suivant à Paris, c’est sur la base aérienne américaine Wright-Patterson à Dayton que les parties prenantes s’entendent sur le texte final. Les accords sont signés par le président musulman de Bosnie, Alija Izetbegovic, le président de la Croatie, Franjo Tudjman, au nom des Croates de Bosnie, et le président serbe, Slobodan Milosevic, au nom des Serbes de Bosnie.
À noter, un ouvrage synthétique permettant de faire le point sur l’intervention française dans les Balkans et plus particulièrement à Sarajevo : Sarajevo 1995 : Mission impossible du général Bachelet.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles