Chronique historique : 3 août

3 08 2019

3 août 881 : bataille de Saucourt en Vimeu (Près d’Abbeville).
Les raids des vikings ravagent les côtes occidentales depuis près d’un siècle sans qu’aucune réelle défense ne fonctionne sauf lorsque les rois de Francie occidentale, Louis III et Carloman s’unissent comme lors de la bataille de Thimeon (février 880). Occupés à se battre contre leur oncle Boson à Macon, les deux frères, Louis III et Carloman en apprenant que les Vikings viennent de récidiver, se portent rapidement à leur rencontre.
Selon les différentes chansons et histoires datées formellement de cette époque, les Vikings sont très sévèrement battus et perdent 8 000 des leurs. La victoire marque les esprits de l’époque et laisse des traces écrites.

3 août 1347 : fin du siège de Calais.
Après 11 mois de siège, Jean de Vienne, capitaine de la place de Calais, accepte la reddition au roi anglais Edouard III. La ville ne redeviendra française que 211 ans plus tard (en 1558). Cette reddition est restée célèbre à travers son évocation artistique des bourgeois de Calais remettant les clés de la ville à Edouard III.

3 août 1914 : l’Allemagne déclare la guerre à la France.

3 août 1944 : mort du capitaine Jean Maridor (au-dessus du Kent – Angleterre).
Passionné d’aviation, il est pilote civil dès 16 ans et s’engage dans l’armée de l’Air en 1939 (base d’Istres) où il devient caporal pilote. Voulant poursuivre le combat, il gagne l’Angleterre et s’engage dans les forces aériennes françaises libres où il combat à bord d’un Hurricane II. Début 1942, il devient l’un des spécialistes de la chasse aux V1 tout en obtenant des victoires en combat aérien et d’attaques de navires.
Il meurt en détruisant un V1 au-dessus du Kent. Compagnon de la Libération, il est crédité de 5 victoires aériennes.

3 août 2008 : mort d’Alexandre Soljenitsyne (Moscou).
L’écrivain soviétique Alexandre Soljenitsyne, rendu célèbre grâce à son roman “Une journée d’Ivan Denissovitch” (1962) et qui bénéficie de l’appui de Krouchtchev, est rapidement mis à l’index sous Brejnev tout en étant encensé par la critique littéraire internationale (“Le pavillon des cancéreux”).
Fin 1973, il fait passer à l’Ouest clandestinement puis fait publier en France le manuscrit de “L’archipel du goulag” décrivant le régime concentrationnaire soviétique qu’il a connu de 1945 à 1953.  Arrêté le 12 février, il est expulsé le lendemain vers la RFA après avoir été déchu de la nationalité soviétique.  Après avoir vécu aux États-Unis jusqu’en 1994, il rentre en Russie où Gorbatchev l’avait réhabilité en 1989.  Il est mort à 89 ans. Soljenitsyne dénonçait toutes formes de totalitarismes ; du stalinisme à la Terreur révolutionnaire française (1793) ne se faisant pas des ennemis qu’en URSS.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles