Chronique historique : 20 mars

20 03 2019

20 mars 1800 : bataille d’Héliopolis (Égypte).  

Assurant le commandement de l’armée d’Égypte depuis le départ de Bonaparte, le général Kléber sort du Caire et s’oppose aux charges de janissaires (65 000 hommes) en formant ses quatre brigades en carrés (15 000 hommes au total) sur la rive droite du Nil. Il remporte la bataille et matte la rébellion qui se développe dans Le Caire. Son assassinat le 14 juin marque le tournant de la fortune des Français en Égypte, avec une reddition finale le 31 août 1801. 

 20 mars 1811 : naissance de l’Aiglon (Paris – Les Tuileries). 

Le fils unique de Napoléon Ier et Marie-Louise d’Autriche est nommé roi de Rome dès sa naissance. En 1815, lorsque son père abdique, il est très brièvement Napoléon II, mais n’ayant que peu d’appui et d’espoir de régner (il a 4 ans), il va passer les 17 années de vie qui lui restent en Autriche. Connu aussi sous l’appellation d’Aiglon. 

 20 mars 1814 : bataille d’Arcis-sur-Aube.  

Durant la campagne de France qui conduit l’Empereur à abdiquer, Napoléon donne un sursis à Paris en obligeant les forces coalisées à rebrousser chemin. Il livre bataille à Arsis-sur-Aube croyant prendre à revers les Autrichiens. Les Français (28 000 hommes) se battent très bien contre plus nombreux qu’eux obligeant l’ennemi à se réorganiser. Lorsque Napoléon attaque à nouveau, c’est à l’armée coalisée entière (90 000 hommes) qu’il a affaire et il se résout à battre en retraite pour ne pas être écrasé.  

 20 mars 1894 : création du ministère des Colonies.  

Auparavant les affaires coloniales étaient traitées par les ministères de la Marine ou du Commerce, selon leur objet. 

 20 mars 1908 : naissance du colonel Roger Trinquier.  

Officier des troupes coloniales, pionnier des parachutistes, il a combattu en Indochine de 1934 à 1955 que ce soit à la tête d’un poste isolé, d’un commando du 5e RIC/CLI ou en dirigeant le service action du SDECE. Adjoint du général Massu lors de la bataille d’Alger, il remplace le général Bigeard à la tête du 3e RPC. Membre du comité de salut public, il reprend ensuite le combat à la tête de son régiment. Proche du général Salan qu’il a connu au Tonkin, il ne prend pas part au putsch des généraux même s’il restera fidèle à ses compagnons d’armes impliqués. Auteur de La Guerre moderne, éditions de la Table Ronde, 1961 ; il est un des théoriciens de la guerre contre-insurrectionnelle et une référence en la matière dans les écoles de guerre, en particulier au Panama ainsi qu’aux États-Unis. 

 20 mars 1912 : création du service de l’aviation maritime (Fréjus Saint-Raphaël).

Par décret présidentiel et sur les bases des recommandations de la commission Le Pord (1910), la future aéronavale voit le jour. Elle est initialement constituée d’un hydravion Canard Voisin embarqué sur le croiseur Foudre dont le premier commandant est le capitaine de frégate Fatou (par ailleurs commandant supérieur de l’aviation maritime). 

  20 mars 1917 : volonté d’entrer en guerre des États-Unis (Washington). 

Le président Wilson convoque le Congrès des États-Unis en session extraordinaire. A l’unanimité, le gouvernement décide d’engager le pays dans la guerre. La reconnaissance par le Congrès américain de l’état de guerre ne s’effectuera que le 6 avril. 
 
20 mars 1929 : mort du maréchal Foch (Paris). À l’âge de 77 ans. 
 
20 mars 1995 : attentat au sarin à Tokyo (Japon).

La secte Aum Shinrikyo (la vérité suprême) diffuse du sarin (liquide neurotoxique) dans le métro tuant 10 personnes et en blessant plus de 4000. 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles