Chronique historique : 14 mars

14 03 2019

14 mars 1369 : bataille de Montiel (Espagne).  

Le roi de France Charles V envoie Du Guesclin en Espagne pour aider à nouveau Henri de Trastamare à reprendre la couronne de Castille à son demi-frère, Pierre le cruel. Cette mission vise aussi à débarrasser la France des compagnies de mercenaires qui, faute de combat, écument le pays. Pierre le cruel s’est allié avec les Anglais, les arabes et les Juifs. Du Guesclin à qui le commandement des troupes a été sagement remis, prépare scrupuleusement l’attaque et ordonne qu’aucun quartier ne soit fait.  Les forces du Cruel sont nettement supérieures en nombre mais manquant d’unité, sont littéralement massacrées.  Le chef de guerre breton remporte une victoire sanglante (la plus meurtrière de sa carrière selon Georges Minois dans Du Guesclin) et se venge de la défaite de Naveja (1367) qui l’avait vu tomber aux mains des Anglais du Prince Noir. 

 14 mars 1590 : victoire d’Henri IV à la bataille d’Ivry.  

Luttant contre les ligueurs catholiques conduits par le duc de Mayenne (famille des Guise), le roi protestant Henri IV détruit leur armée pourtant trois fois plus nombreuse et s’ouvre la route de Paris. Avant la bataille, le Béarnais harangue ses troupes : « … ralliez-vous à mon panache blanc, vous le trouverez toujours au chemin de la victoire et de l’honneur. ». Le blanc devient symbole du ralliement à la monarchie.  

 14 mars 1793 : prise de Cholet.  

L’armée catholique et royale de Stofflet et de Cathelineau conquiert la ville.   

 14 mars 1800 : prise de contrôle de la Danaé.  

Cinq marins français, prisonniers à bord de la frégate anglaise Danaé se rendent maîtres du bâtiment. 

 14 mars 1823 : mort du général Dumouriez (Londres).  

Charles-François du Perrier du Mouriez, dit Dumouriez est un général français tout à la fois héros et traitre de la République. Le livre de J-P Bois permet de comprendre l’itinéraire tourmenté de ce soldat surprenant. Dumouriez : héros et proscrit : un itinéraire militaire, politique et moral entre l’Ancien régime et la Restauration. 

 14 mars 1917 : le ministre de la Guerre tance les parlementaires (Assemblée nationale).  

Interpellé à la Chambre des députés, le Général Lyautey alors ministre de la Guerre, répond par un discours dûment préparé dans lequel il déplore le manque de discrétion des débats sur les questions techniques, même en comité secret, parce qu’il estime « …en pleine responsabilité, que c’est exposer la défense nationale à des risques pleins de périls… ». Il était parfaitement au courant des nombreuses fuites et interprétations diverses auxquelles donnaient lieu les débats parlementaires (dont les Allemands n’ignoraient rien). Il se refusait en outre à cautionner par sa présence au ministère l’offensive préparée par le Gal Nivelle et soutenue par le gouvernement en vue de la conquête du Chemin des Dames. Il est aussitôt attaqué par les députés qui considèrent comme une injure personnelle l’idée qu’un secret de défense nationale puisse ne pas être conservé par six cents bouches. Le 3 avril suivant, Lyautey était replacé à la tête de la résidence générale au Maroc.  Ephéméride TDM. 

 14 mars 1945 : largage de Disney. (Pays-Bas).  

9 Forteresses B-17 du 92nd BG larguent leurs Disney rockets sur les abris de la base de sous-marins d’Ijmuiden. La Disney Rocket-Assisted Bomb est une des armes alliées destinées à la destruction des abris super durcis, tels que ceux des U-boot. Imaginée par un officier de la Royal Navy, cette bombe a une masse de 4 500 livres. Elle doit être larguée à environ 20000 pieds. Lorsque la bombe arrive vers 5 000 pieds, un dispositif barométrique allume la fusée qui augmente la vitesse de l’arme jusqu’à 730 m/s à l’impact. Cette munition a été utilisée pour la première fois le 10 février 1945. Chaque B-17 charge une seule Disney rocket. Au total, 158 seront larguées pendant la WW2. LCL Pierre B. (CFA).  

 14 mars 1954 : Gabrielle est attaquée (Indochine – Haut Tonkin).  

La bataille de Dien Bien Phu a commencé hier avec la chute de Béatrice, écrasé sous un déluge d’obus d’artillerie puis une marée de soldats Viet Minh. Gabrielle, le poste le plus au Nord est attaqué à son tour et tombe dans la matinée du 15. Les combats sont d’une extrême violence. Les bataillons viets subissent d’énormes pertes lors des assauts qui finissent systématiquement au corps à corps. L’ennemi submerge les défenses françaises grâce à la loi du nombre. Les actes d’héroïsmes sont très nombreux. 

Lire l’ouvrage du CDT Cadeau, Dien Bien Phu. L’auteur sera présent au salon du livre de Paris (15 au 18 Mars).

 14 mars 2007 : mort de Lucie Aubrac (Issy les Moulineaux).  

Résistante célèbre pour son courage. De son vrai nom Lucie Samuel, née Bernard. Elle était l’épouse de Raymond Aubrac, décédé en avril 2012. 

A noter : le couple Aubrac était très lié à Ho Chi Minh. Celui-ci sera le parrain de leur fille.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles