Chronique historique : 30 janvier

30 01 2019

30 janvier 1862 : lancement de l’ ironclad « USS Monitor ».  

« Inquiets de la construction de « coques en fer » par les Sudistes, les Nordistes décident de s’équiper de ce nouveau type de bâtiment. L’ingénieur John Ericsson construit en 100 jours un navire blindé doté d’une machine à vapeur, d’une hélice et, grande innovation, d’une tourelle pour son artillerie de 280 mm. « Laboratoire » flottant, le Monitor inspirera les premiers cuirassés qui transposeront ses qualités (propulsion, protection, artillerie) à des coques aux lignes plus éprouvées.  

Bas sur l’eau et en effet incapable d’affronter la haute mer, le « USS Monitor » coule dans une tempête en décembre 1862″. CESM. 

 30 janvier 1915 : intensification de la guerre sous-marine allemande.  

Sans sommations, le sous-marin U-20 du capitaine Walter Schweiger coule 2 navires marchands britanniques au large du Havre.  C’est ce même capitaine qui, le 7 mai 1915 coule le paquebot Lusitania (1198 morts). Le scandale est énorme chez les Alliés et notamment aux États-Unis où l’opinion publique cesse d’être non-interventionniste. Schweiger est décoré par la Kaiserliche Marine qui stoppe cependant sa guerre à outrance craignant l’entrée en guerre des États-Unis.  

A noter cependant qu’en 1972, l’ouverture des archives britanniques relatives à cet événement a montré que le Lusitania transportait des munitions et était armé de 12 canons au moment de l’attaque, contrairement à toutes les déclarations officielles qui ont contribué à développer l’émoi suscité.  
 
30 janvier 1933 : Hitler est nommé Chancelier de la République de Weimar.  

 30 janvier 1943 : le général Paulus est nommé maréchal par Hitler.  

Aucun maréchal allemand ne s’étant jamais rendu à l’ennemi, Hitler accorde cette distinction au général Paulus en espérant qu’il ne se rendra jamais aux soviétiques qui encerclent Stalingrad. Le maréchal Paulus se rend aux soviétiques le lendemain. 
 
30 janvier 1945 : pire catastrophe maritime de l’Histoire 

Le paquebot allemand Wilhelm Gustloff est coulé par un sous-marin soviétique à sa sortie de la baie de Dantzig, alors qu’il évacue 10 582 réfugiés de Prusse orientale. C’est la plus grande catastrophe maritime jamais survenue et pourtant l’une des moins connues.  Le navire avait été conçu pour embarquer au maximum 1865 personnes.  9 343 personnes périssent, dont plus de 4 000 enfants. Lire le roman de Gunther Grass, En crabe.  

 30 janvier 1945 : combat de Jebsheim. (Alsace).  

Durant la réduction de la poche de Colmar, à partir du village conquis de haute lutte la veille par le 1er RCP, mêlé au régiment de marche de la Légion étrangère et à des éléments américains, le Bataillon de choc est engagé à découvert en direction du Rhin face à un dispositif allemand solidement implanté : 170 commandos sont mis hors de combat, dont 22 tués, dans cette action complètement inutile. 

 30 janvier 1972 : bloody sunday (Derry – Irlande du Nord).  

Le premier bataillon du régiment parachutiste britannique reçoit l’ordre d’ouvrir le feu lors d’une manifestation de catholiques irlandais demandant l’égalité des droits civiques. Au total, 14 morts civils par balles. L’enchaînement incompréhensible des événements de ce jour a fortement marqué l’opinion.  Le groupe de rock U2 en a fait une chanson qui est toujours un tube.  Voir aussi le film de Paul Greengrass : Bloody Sunday (Ours d’or au festival de Berlin en 2002) qui relate assez fidèlement la journée du 30 janvier.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles