Chronique historique : 15 janvier

15 01 2019

15 janvier 1835 : Stendhal est fait chevalier de la Légion d’honneur.

Henri Beyle (de son vrai nom) a été sous-lieutenant de Dragons durant la campagne d’Italie de 1800 à 1802 puis commissaire aux armées. Armées qu’il suit en Italie, Allemagne, Autriche et Russie.

Lire ou relire Le rouge et le noir, La chartreuse de Parme,..

 15 janvier 1871 : bataille de la Lizaine (Doubs).

Deux jours après sa victoire à Villersexel, Bourbaki tente de forcer la ligne de défense établie par les troupes de von Werder le long de la Lizaine. Malgré des forces trois fois supérieures en effectif, les troupes françaises ne peuvent forcer le passage et reprendre Montbéliard. Les troupes se lancent dans la traversée du Jura. L’odyssée de « l’armée de Bourbaki » commence.

 15 janvier 1894 : attaque du détachement Bonnier (Tacoubao – actuel Mali).

Le bivouac du LCL Bonnier est attaqué dans la nuit par des Touaregs. Venant de récupérer les survivants de la flottille du lieutenant de vaisseau Boiteux (attaquée à Kabara), Bonnier voulait faire sa jonction avec la colonne Joffre arrivant de Segou dans le cadre de la conquête de Tombouctou. 77 morts dont 13 cadres

 15 janvier 1900 : Lyautey publie « Du rôle colonial de l’armée » dans la Revue des deux mondes.

Neuf ans après son « Rôle social de l’officier » (1891), Lyautey publie un article dans la célèbre revue, lequel est aussi publié chez Armand Colin.

 15 janvier 1915 : naufrage du sous-marin Saphir (détroit des Dardanelles).

Le LV Fournier commandant du Saphir est obligé de faire surface en plein détroit à la suite d’une série d’avaries. Pris sous le feu des forts turcs, l’équipage évacue après avoir sabordé le bâtiment.
Seuls 10 hommes survivent sur les 24.
Ils sont internés dans un camp de prisonniers turc après l’interrogatoire mené par le général allemand Liman von Sanders, conseiller militaire auprès de l’empire ottoman.

Sur les 5 sous-marins ayant reçu mission d’opérer en mer de Marmara, seul le Bernoulli du LV Defforges parvient à remonter le détroit puis à revenir en mer Égée (avril 1915)

 15 janvier 1919 : assassinats de Rosa Luxemburg et Karl Liebknecht (Berlin).

Profitant de la défaite allemande de novembre 1918, les Spartakistes tentent d’importer la révolution bolchevique en Allemagne. La répression par la toute jeune république de Weimar aidée des corps francs est particulièrement rude. Les meneurs du mouvement révolutionnaire, Liebknecht et Luxemburg, sont arrêtés chez eux par l’armée et exécutés sommairement

 15 janvier 1941 : attaque du poste de Ban Dou (Cambodge).

L’armée thaïlandaise lance une véritable armée contre le petit poste de la RC 10, commandé par l’ADC Durazzi et tenu par une soixantaine de tirailleurs annamites et de gardes cambodgiens. Ils se replient en bon ordre causant 300 morts chez les Thaïs, ne perdant eux-mêmes que 8 hommes dont le sergent Boulle

 15 janvier 1943 : Inauguration du Pentagone.

Situé à Arlington en Virginie, il abrite le quartier général du département de la Défense américaine. Actuellement le plus grand bâtiment de bureau au monde, il ne compte pas moins de 28 km de couloirs, 161 00 km de câble téléphonique pour 25 000 lignes, 7554 fenêtres sur 24 mètres de haut pour 281 mètres par côté. Construit en béton armé, il a été renforcé de kelvar à la fin des années 90.

Le vol AA77 s’écrase sur son aile ouest le 11 septembre 2001 faisant 189 morts dont 125 au sol. Cet attentat est survenu pour le 70e anniversaire du début de sa construction, le 11 septembre 1941.

 15 janvier 1963 : création de la cour de sûreté de l’État. (France).

A la suite de l’arrêt d’invalidation du Haut Tribunal Militaire rendu par le Conseil d’État, le général de Gaulle institue la Cour de sûreté de l’État.
Le Haut Tribunal militaire avait été mis en place par voie d’ordonnance, dans le cadre de l’article 16, décrété après le putsch d’avril 1961.
Saisi, le Conseil d’État l’avait jugé illégal, par la forme de sa création et par le fait que ses jugements étaient rendus sans appel.

Furieux, et voulant faire juger rapidement les auteurs de l’attentat du Petit-Clamart, de Gaulle a pris une autre ordonnance recréant exactement la même instance, en changeant simplement son appellation, la Cour de Sûreté de l’État.

Estimant que cette juridiction était illégale à la base, François Mitterrand l’a dissoute dès son accession au pouvoir en 1981.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles