Chronique Historique: 30 Mai

30 05 2017

30 mai 1431 : Jeanne d’Arc est brûlée vive (Rouen). Elle est brulée comme « relapse » (retombée dans l’hérésie) sur la place du Vieux-Marché, à Rouen (Haute-Normandie. Les Anglais demandent au bourreau de disperser ses cendres dans la Seine.

30 mai 1796 : bataille de Borghetto (Italie). Durant la première campagne d’Italie, Bonaparte bat les Autrichiens dans une série de combats qui ont lieu entre les batailles de Lodi (10 mai) et Castiglione (5 aout). Après Borghetto, Bonaparte déjeune au rez-de-chaussée d’une auberge avec Massena et Murat lorsqu’une patrouille de cavaliers autrichiens les surprend et débande son état-major. Ils se sauvent par la fenêtre puis font le mur.

30 mai 1837 : traité de la Tafna (Algérie). « Le général Thomas Bugeaud conclut avec l’émir Abd el-Kader le traité de la Tafna. Peu désireux de soumettre l’Algérie, il espère, grâce à ce traité, pouvoir limiter la présence française au littoral et compte sur cet allié pour pacifier l’arrière-pays entre Oran et Alger. Mais, faute que les termes du traité aient été clairement définis,  la rupture ne tarde pas à intervenir, poussant les Français à étendre leur influence sur tout le pays, au cours d’une guerre qui ne prendra fin qu’en 1847, avec la reddition d’Abd-el-Kader et son exil au château d’Amboise ». Prof. Jacques Frémeaux.

30 mai 1859 : bataille de Palestro (Italie). L’armée franco-italienne, commandée par le Roi Victor Emmanuel, est attaquée par l’armée autrichienne, commandée par le général Zoebel qui est bien décidé à reprendre les avant-postes perdus la veille aux abords de Palestro. Le village est presque tombé quand le 3° Régiment de Zouaves du général Pellé débouche dans le flanc des Autrichiens. Dans un formidable élan, le régiment français charge, sans que rien ne l’arrête, ni les accidents du terrain, ni le large canal, que les zouaves franchissent à la nage, se reforment sur la rive opposée et continuent leur charge en emportant une batterie autrichienne de 5 canons. Cette attaque foudroyante sème le désordre dans les rangs Autrichiens et les mène à la déroute. A l’issue de la bataille, le Roi Victor Emmanuel est nommé « Caporal des Zouaves » et tient à louer publiquement ceux grâce à qui la victoire fut entre ses mains, par leur « bravoure et leur irrésistible élan ».

30 mai 1902 : fin de la guerre des Boers (Afrique du Sud). A Vereeniging, un traité met fin à une guerre qui a commencé en octobre 1899 entre les Boers et les Anglais. Il s’agit de la plus dure guerre coloniale qu’aient eu à soutenir les Anglais. Elle a opposé deux peuples d’origine européenne, se solde par 7.000 morts sur un total de 100.000 combattants boers (non compris les victimes civiles des camps de concentration) et par… 22.000 morts dans les troupes britanniques, pas moins de 500.000 hommes ayant été engagés par Londres dans le conflit.

30 mai 1942 : bombardement de Cologne (Allemagne). Jugeant que les raids aériens ciblant des objectifs militaires ou industriels sont insuffisamment rentables, la RAF décide de passer au bombardement massif, à la guerre des villes, en déclenchant l’opération Millenium. Dans la nuit du 30 au 31 mai, 1047 bombardiers larguent au total 1455 tonnes de bombes, tuant 477 personnes. 41 bombardiers sont abattus par la chasse allemande malgré l’escorte des Mosquitos, chasseurs à long rayon d’action construits … en bois (et utilisés en opérations pour la première fois). Considéré comme un succès, ce bombardement ouvre l’ère du bombardement de masse pour faire craquer la population et son gouvernement.

30 mai 1943 : bataille d’Attu (iles Aléoutiennes). Près de 3000 Japonais occupent depuis octobre 1942, l’île d’Attu, possession américaine. Les américains débarquent le 1er mai avec 15 000 hommes et réduisent progressivement la résistance nipponne. Les combats sont extrêmement violents et finissent au corps à corps. N’ayant plus de vivres, les Japonais achèvent leurs blessés et chargent sabre au clair les américains. Seuls 29 soldats japonais se rendront et survivront. Les américains perdent 500 hommes au combat mais trois fois plus dans des tirs fratricides, accidents et maladies dues au froid.

30 mai 1951 : mort du lieutenant de Lattre (Ninh Binh – Indochine). Bernard de Lattre meurt à 23 ans à la tête de son escadron vietnamien du 1er Chasseurs, sur le piton dit du Pagodon près de Ninh Binh au cours de la bataille du Day.  Sa vie est brève et dès l’enfance consacrée à la résistance (Il rejoint Londres en 1944 après une période de clandestinité) et au combat (blessé en 1944 lors de la libération d’Autun). Il est l’unique fils du général de Lattre.

30 mai 2003 : dernier décollage du Concorde à partir de Paris. « Le Concorde d’Air France décolle pour son dernier vol commercial entre Paris et New York.  Son retour est prévu le lendemain pour la fin de carrière de Concorde à Air France ». LCL Pierre B. (CFA).

sans-titre

 

 

Le lieutenant Bernard de Lattre de Tassigny.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles