Chronique historique : 16 février

16 02 2017

16 février 1692 : création de l’artillerie de Marine. L’ordonnance du 16 février crée le corps de l’artillerie de Marine en fusionnant les commissaires d’artillerie et les officiers de vaisseau des compagnies de bombardiers et d’apprentis canonniers en un seul corps.

 16 février 1807 : bataille d’Ostrolenka (actuelle Pologne). A la suite de la sanglante victoire d’Eylau, le général Savary écrase le corps de réserve russe, dégageant définitivement Varsovie.

16 février 1923 : traditions chasseurs. La garde du drapeau des chasseurs est désormais assurée à tour de rôle par les bataillons présents en métropole pour une durée d’un an. Le transfert du drapeau s’effectue chaque année au château de Vincennes.

16 février 1943 : opération commando sur l’usine de Vemork (Norvège). L’usine Norsk Hydro est le seul lieu de production « d’eau lourde »en Europe et revêt donc un caractère stratégique pour les belligérants lancés dans la mise au point de la bombe atomique. Les services secrets alliés ont déjà mené deux actions contre l’usine depuis le début de la guerre : les Français ont acheté secrètement les stocks existant et les ont fait sortir du territoire de manière rocambolesque en mars 1940. Les Britanniques, quant à eux, perdent en novembre 1942 deux sticks de commandos dont les planeurs s’écrasent dans la montagne surplombant l’usine. Le 16 février 1943, un commando de 6 norvégiens est parachuté dans la région et avec l’aide d’éléments préalablement infiltrés fait sauter les stocks « d’eau lourde ». Non seulement le sabotage est réussi, mais leur exfiltration à ski vers la Suède, sur 400 km, relève de l’exploit. Les Allemands reconstruisent puis décident de déménager les nouveaux stocks produits. Cette bataille de « l’eau lourde »,stratégique et discrète, s’achève le 19 février 1944 lorsqu’un autre commando Norvégien parvient à couler le ferry transportant le précieux chargement.

16 février 1943 : création du STO. Service du travail obligatoire en Allemagne.

16 février 1993 : inauguration du Mémorial des guerres en Indochine (Fréjus). De 1940 à 1954, environ 60 000 soldats français sont morts en Indochine. Le Mémorial abrite 24 000 sépultures de corps rapatriés depuis 1986. Environ 12 000 corps avaient été rendus aux familles auparavant. Un mur du souvenir couvert de près de 30 000 noms honore la mémoire de ceux dont la dépouille ne repose pas à Fréjus soit parce que la famille a choisi un autre lieu de sépulture, soit parce que le soldat est porté disparu.

    16 février                  

 Quelques rendez-vous historiques :
jusqu’ au 6 mars 2017 : 44 ème salon de la Marine – Musée de la Marine (Palais de Chaillot).
jusqu’au 30 juin 2017 : exposition « Le désert : explorations et opérations » – Musée des Troupes de Marine (Fréjus).
jusqu’au 26 juillet 2017 : exposition « Tambours, clairons, trompettes : commander, transmettre, informer en musique » au musée des Transmissions (Cesson-Sévigné).
et
Les conférences du Service historique de la Défense (SHD) avec leurs références bibliographiques.
et
les colloques, conférences, expositions, cinéma du site Mindef.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles