Chronique historique : 14 juillet

13 07 2016

14 juillet 1223 : mort de Philippe Auguste (actuelle Mantes-la-Jolie). Philippe II, père de Louis VIII et grand-père de Saint-Louis a régné 42 ans et remporté en 1214 la bataille de Bouvines, l’une des batailles les plus décisives de l’histoire de France.

14 juillet 1789 : prise de la Bastille (Prison de la Bastille – Paris). La foule parisienne venant de s’emparer de fusils et canons aux Invalides se rend devant la prison de la Bastille et exige sa reddition. Après quelques négociations, Launay, le gouverneur fait ouvrir les portes. Sur le chemin de l’Hôtel de ville où la garnison (32 Suisses) désormais prisonnière doit être emmenée, il est tué, sa tête tranchée au canif par un jeune boucher. Les 7 prisonniers de la Bastille sont libérés. Louis XVI demandant le lendemain si c’est une émeute, s’entend répondre par le duc de La Rochefoucauld-Liancourt :  « Non, Sire, c’est une révolution ».

14 juillet 1790 : fête de la Fédération (Champ de Mars – Paris). Lafayette nommé commandant de la garde parisienne par Louis XVI, incite à organiser pour le premier anniversaire de la prise de la Bastille une fête nationale célébrant la fédération des Français qui localement et partout en France se sont unis en milices à l’image de la garde nationale de Paris. Les fédérés défilent avec leurs drapeaux sur le Champ de Mars et selon la légende, devant Louis XVI.

La fête nationale du 14 juillet n’est cependant instaurée que le 6 juillet 1880 par une loi à l’article unique : « La République adopte le 14 juillet comme jour de fête nationale annuelle ».

14 juillet 1793 : mort de Jacques Cathelineau (Saint Florent-le-Viel). Voiturier-colporteur devenu généralissime de l’armée catholique et royale durant les guerres de Vendée. Après une série de victoires (Jallais, Chemillé, Montreuil-Belay, Cholet, Saumur, Angers, …) il est mortellement blessé devant Nantes.

14 juillet 1798 : combat de Chebreiss (Egypte). Débarqué le 1er juillet à Alexandrie, Bonaparte en chemin vers le Caire bat une seconde fois la cavalerie des Mamelouks avant la bataille des Pyramides du 21 juillet, et juste après le combat de Ramanyeh (10 juillet)  en utilisant le carré d’infanterie. Navigant au même moment sur le Nil, à peu près parallèlement aux troupes à terre, le contre-amiral Pérée affronte victorieusement une flottille ennemie. Les savants Monge et Bertholet montrent pendant toute la durée de l’action un sang-froid et un courage à toute épreuve.

14 juillet 1811 : incendie de Monserrat.(Espagne). Le général Suchet vient de prendre Tarragone (28 juin) après un siège long et sanglant qui lui vaut d’être élevé à la dignité de Maréchal (8 juillet). L’abbaye de Montserrat (datant de 1025) perdue dans la montagne du même nom est quant à elle incendiée par les troupes françaises après sa reddition.

14 juillet 1867 : première démonstration de la dynamite (Redhill – Angleterre). Le chimiste Alfred Nobel effectue pour la première fois une démonstration d’explosion de dynamite.

 

14 juillet    Monge et Berthollet font le coup de feu – Horace Vernet

Quelques rendez-vous historiques :

 jusqu’au 24 juillet 2016 : exposition « Napoléon à Sainte Hélène, la conquête de la mémoire » au  Musée de l’armée – Invalides.

jusqu’au 18 septembre 2016 : exposition « Bêtes de guerre » au Muséum de Marseille – Palais Longchamp.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles