Sale odeur!

12 01 2013

Sale odeur! dans ACTUALITE sang-mains-292x300Alors que se multiplient les articles sur des « tensions » au sein du Ministère -mais en a-t-il été souvent autrement entre civils et militaires  ? (pour simplifier)- ,  « Le POINT » dans un long sujet relatant ces incidents, publie une copie d’un message interne particulièrement nauséabond quant à l’ambiance qu’il relate.

Comme nous l’avons écrit aux députés en fin d’année (voir lettre et réponses sur ce blog), une de nos préoccupations est de voir se mettre en place une forme d’instrumentalisation du militaire (c’est-à-dire ici la volonté de le réduire à un simple « outil »).

Le texte qui suit va plus loin -même si on peut considérer que les deux premiers exemples ne plaident pas pour notre professionnalisme- car il semble définir les « outils propres » et les « outils sales », en oubliant que si des soldats ont « du sang sur les mains » c’est  souvent le leur et celui de leurs camarades de combat!

La courte conclusion adressée au Ministre a été conservée car elle fournit un raccourci saisissant de la situation!

« Des mecs à présumer coupables, aux mains sales » (Jean GUISNEL – LE POINT – 03/01/2013)

Mais tout comme le directeur de cabinet est parfois accusé de « caporalisme », son adjoint  ne fait pas l’unanimité. En témoigne ce message électronique, dont nous avons reçu une copie, envoyé par un collaborateur militaire de Jean-Yves Le Drian à l’un de ses supérieurs. Il a tout l’air d’un appel de détresse, que nous livrons in extenso:

<
« Je suis un peu inquiet. Il commence à être défendu l’idée par le cab [directeur adjoint, NDLR] qu’il existe des militaires fiables, ceux qui ne portent pas les armes : contrôleurs généraux, ingénieurs d’armement ou infra, etc. Et les non-fiables, ceux qui portent les armes, que Mahé, Carcassonne et Uzbeen ont démasqués, des mecs à présumer coupables, aux mains sales. On m’a récemment fait le reproche d’avoir du sang sur les mains car faisant partie des opérationnels. Qu’ainsi la gouvernance du ministère ne doit pas appartenir à des assassins présumés ou avérés, mais à des militaires aux mains propres. Nous avons tué sur ordre, cela faisait sens, nos consciences sont pures et légères. Jamais nous n’endosserons ce qu’ils veulent faire passer pour des crimes. Nos épaules ne supporteront jamais les responsabilités qui incombent aux décideurs politiques. Nous devons une bataille contre cela à nos subordonnés. Demain on ne doit pas les mettre en taule pour nous avoir obéi. Respectueusement. »

Le Drian, réveille-toi ! Ils sont devenus fous.

 


Actions

Informations



Une réponse à “Sale odeur!”

  1. 13 01 2013
    COLLIER (16:19:51) :

    Cela vous étonne? qui nous défend? nos chefs? non, trop préoccupés par leur positionnement dans leur hiérarchie et la bataille qui les opposent aux contrôleurs généraux…..personne ne défend l’armée de France, pour les politiques, nous ne sommes que des instruments clausewitzien car ils savent que nos chefs ont été acheté (replacement dans les industries de défense, MIRVOG, prime de reconversion…..) le silence a été acheté………..combien de démissions fracassantes? combien d’articles assassins dans les journaux comme au Royaume Uni?
    Au dernier rapport sur le moral des officiers dans mon unité, en P1 c’est l’absence de confiance envers la hiérarchie militaire qui gagne……avec en P2 l’absence de confiance dans les chefs politiques…………tirez en les conclusions…..

Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles