Du nouveau pour les IMI…et pour les OSC!

6 04 2012

Le recrutement des Ingénieurs Militaires d’Infrastructure (IMI) s’élargit.

Du nouveau pour les IMI...et pour les OSC! dans HUMEURS IMI-300x205Pour la première année, le SGA propose aux fonctionnaires de catégorie A et B, sous-officiers ou officiers mariniers et agents publics sur contrat justifiant d’au moins quatre années de services de devenir Ingénieur militaire d’infrastructure (IMI).

Les candidats peuvent, pour la première fois cette année, concourir au recrutement semi-direct sur titres prévu par les textes (l’article 6 du décret n° 2010-1239 du 20 octobre 2010). Il faut avoir entre 27 et 35 ans et être de nationalité française. Après leur admission, les stagiaires suivent une année de formation militaire pour apprendre le métier d’officier. A l’issue, les lauréats accèdent au statut d’officier de carrière et seront affectés au sein du SID.

Seuls les personnels justifiant d’un diplôme d’ingénieur, d’architecte ou un master relevant du soutien des infrastructures terrestres, portuaires et aéronautiques, de l’environnement, du développement durable, des marchés publics de travaux ou industriels, sont admis à soumettre leurs candidatures.

Rappelons que les IMI exercent des fonctions d’inspection, de contrôle, d’expertise, de coordination et de direction pour l’ensemble du domaine immobilier du ministère de la Défense. Ils ont vocation à former l’encadrement supérieur du SID.

En 2012 une vingtaine d’IMI seront recrutés par voie externe.

Je ne peux que me réjouir de voir s’ouvrir une nouvelle voie de recrutement interne. Pour autant je constate que dans le même temps où certains voient des perspectives s’offrir à eux, nos officiers sous contrat stagnent dans leurs incertitudes professionnelles.

Quand verra-t-on enfin leur statut se clarifier pour tirer profit de leurs compétences et de leur réelle motivation d’officier? Je reste en effet dubitatif sur les raisons profondes qui inciteront les membres de certaines des catégories auxquelles sont ouvertes cette nouvelle voie à devenir officiers.

Mais c’est certainement une fois encore une vision archaïque -que l’on m’a déjà reprochée- de l’évolution de notre Défense qui guide mes propos. Je ne demande qu’à être démenti pour le plus grand bien de notre corps et de notre institution!


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles