Inquiétude…et pain sur la planche

7 03 2012

Inquiétude...et pain sur la planche dans ACTUALITE baguette-pola1J’ai comme apparemment beaucoup de Français (5.600.000 selon les informations de ce matin) suivi l’émission de A2 consacrée hier soir aux présidentielles.

La Défense a une fois encore été engloutie par le « trou noir » de l’indifférence, au moins apparente, des journalistes, candidats ou leur représentant.

Serions-nous miraculeusement épargnés par la création à volume constant de 60.000 postes de fonctionnaires ou par la recherche des milliards manquants? Bonne nouvelle!

Je pense plutôt que nous aurons du mal à être écoutés dans les mois qui viennent et encore plus à être entendus.

Ce qui est rassurant pour nous c’est qu’il y aura « du pain sur la planche » des associations et de nos différentes hiérarchies militaires et civiles (rêvons un peu!) pour éviter de laisser nos Armées, nos Services, notre Gendarmerie et leurs officiers (1) souffrir en silence.

(1) il n’y a pas de volonté d’exclusive dans cette formulation mais la simple prise en compte des statuts de l’Épaulette.

 


Actions

Informations



2 réponses à “Inquiétude…et pain sur la planche”

  1. 7 03 2012
    alphacom (22:10:41) :

    Je veux simplement dire qu’en ce qui concerne la Défense on est souvent dans un type d’information « PULL » plutôt que « PUSH ». J’utilise ici un vocabulaire de publicitaire qui caractérise l’information qu’il faut aller chercher par rapport à celle qu’on nous « pousse » au quotidien.

  2. 7 03 2012
    Lorrain (21:22:16) :

    Il y a eu un commentaire du président, où je pense il fallait lire entre les lignes : « je n’engagerai pas l’armée française en Syrie sans mandat international ». Ce qui signifie qu’il le ferait avec un mandat… et là est la problématique.
    S’il est certain que plusieurs volumes d’engagement taillés par « ordre de coût » sont déjà dans les cartons du CPCO, il reste à savoir à quel président de la république nous allons présenter ce panel de GTIA sous béret bleu. Étant donné le niveau d’engagement actuel de nos forces en opérations, il faut supposer qu’une éventuelle FINUSYR sera taillée au plus juste économiquement.
    Mais après Harmattan et une France en pointe sur la diplomatie sur les dossiers libyens et syriens, comment faire autrement ?…

    Au sujet des 60.000 postes, le programme du candidat socialiste a été explicite : c’est une opération « 1 pour 1″, donc les 60.000 postes crées dans l’éducation, la police et la justice devront remplacer 60.000 autres supprimés dans d’autres ministères… et la Défense en fait partie, cette piste est clairement évoqué à la fin du programme du candidat.

Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles