Désert, oasis et diaspora

22 10 2011

oasis.jpgBref retour vers ces mots qui font flores et détournent parfois de la réalité. 

Aujourd’hui: « Désert militaire ».

Depuis le redéploiement de nos forces sur le territoire national et leur regroupement autour des bases de défense, de nombreux lieux: communes, départements, seraient devenus des « déserts militaires ».

Certes la présence physique des unités d’active s’est réduite (et pas simplement du fait du redéploiement, ainsi notre armée de Terre qui comptait encore 600 unités élémentaires en 2009 en compte aujourd’hui moins de 500). Pour autant, le vide n’est pas total car subsistent les points d’ancrage que sont par exemple nos délégations militaires départementales, NOS RESERVISTES et NOS GENDARMES. A cela j’ajouterais NOS ASSOCIATIONS MILITAIRES qui constituent autant de relais vers le reste de la Nation. 

Au lieu de se complaire dans un constat résigné, et alors que le territoire national pourrait redevenir l’eldorado de notre défense (voir billets précédents sur le GRAT), faisons preuve d’imagination et surtout d’un pragmatisme de rigueur pour retisser cette trame militaire au lieu de rêver des oasis qui subsistent. Une des solutions pourrait par exemple consister en la création de « think tank » (1), réunissant les représentants précités et intervenant dans les média locaux sur les problèmes actuels de défense sans se limiter aux traditionnelles actions de commémorations et de « convivialité ». Bref, maintenir une présence  vivante et active, une diaspora (2) militaire dont le nombre de « membres-électeurs » peut certainement aider à porter les messages au cours des étapes qui jalonnent avec une fréquence élevée notre vie politique nationale.

Pour sa part, L’Épaulette travaille à cette actualisation et à cette vivification de son réseau de correspondants dans cette double logique de mieux servir les nouvelles concentrations d’unités sans pour autant assécher d’anciennes garnisons.

(1) Pour céder à une forme de modernisme! Un think tank, littéralement «réservoir de pensée», est une organisation, en principe de droit privé, indépendante, réunissant des experts, vouée à la recherche d’idées nouvelles, et cherchant à peser sur les affaires publiques. L’expression provient du vocabulaire militaire. Le think tank était une sorte de bunker où l’état-major faisait ses plans.

(2) Diaspora: trois caractéristiques essentielles

  1. la conscience et le fait de revendiquer une identité (ethnique ou nationale).
  2. l’existence d’une organisation politique, religieuse ou culturelle du groupe dispersé (vie associative).
  3. l’existence de contacts sous diverses formes, réelles ou imaginaire, avec le territoire ou le pays d’origine.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles