Rebond!

4 04 2011

Je ne pensais pas être amené à réagir de nouveau et aussi tôt à une désinformation « Internet ». Mais je remets l’ouvrage sur le métier car cette fois ci l’exemple est beaucoup plus vicieux. Il s’agit d’un détournement de propos par l’ajout d’un ou deux adjectifs savamment choisis qui changent le sens voulu par l’auteur.desinformation2.jpg

Cette (dés)information regrettable me pousse à revenir sur la réunion plénière du CSFM de vendredi dernier. Le CEMA est intervenu lors de cette rencontre sur le point de la communication dans les armées et a donné des pistes claires qui méritent d’être rappelées et suivies.

Il faut aujourd’hui, et nous plus que d’autres, lutter contre trois dérives de la communication contemporaine: « SUPERFICIALITE, IMMEDIATETE et EMOTIVITE, et respecter trois exigences: LOYAUTE, SOLIDARITE et EFFICACITE. »

Le texte qui se répand depuis quelques jours sur « l’islamisation » du diocèse aux armées, précisant que 31 postes d’aumôniers catholiques auraient été transformés en autant de postes d’aumôniers musulmans, constitue me semble-t-il un bon contre-exemple de cette éthique de communiquant.

J’ai contacté le Vicariat général aux armées -mis en cause dans les commentaires circulant sur le Net-  qui m’a transmis cette réponse claire.

Mon général,

Je tiens à répondre personnellement à votre message puisque c’est moi qui suis mis en cause dans l’article du Forum Catholique.

Comme c’est souvent le cas, le vrai est mélangé au faux et on se trouve piégé :

1. à l’origine j’avais été interrogé au téléphone par un président d’association sur la baisse de nos effectifs.

2. je ne sais pas comment cette conversation s’est retrouvée ensuite déformée sur un forum sans doute par une tierce personne.

3. il est faux de dire que « 38 postes d’aumôniers catholiques ont été islamisés » : c’est une expression que je n’ai jamais employée et dont le chiffre est erroné

4. la question des effectifs est publique : n’importe qui peut, en regardant les états du SSA (bureau aumôneries) depuis 2008 s’apercevoir que l’aumônerie catholique dont la cible était de 176 postes (équivalent plein temps) est tombée à 145 postes (soit une diminution de 31 postes) et que les aumôneries protestantes et israélites ont perdu un ou deux postes. Parallèlement l’aumônerie musulmane est montée en puissance, après sa création en 2005.

5. j’ai donc fait remarquer que lorsqu’on se trouve face à une enveloppe globale gelée dans un contexte de pénurie il faut bien récupérer les postes là où ils existent ; c’est donc essentiellement l’aumônerie catholique, dont la voilure est la plus importante, qui a été mise à contribution en priorité (qu’on le déplore ou qu’on s’en réjouisse).

6. Mes propos n’allaient pas plus loin que décrire une situation de fait dans laquelle effectivement l’aumônerie militaire catholique a perdu entre 2008 et 2010 la totalité de 31 postes EPT.

En revanche je ne me reconnais pas du tout dans la manière dont mes propos sont rapportés et utilisés.

Avec mes sentiments dévoués.

Mgr Robert POINARD

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles