• Accueil
  • > Archives pour décembre 2010

CiDAN et AG de l’Epaulette

17122010

agenda2.jpg  Comme prévu, l’Epaulette (Président et DAF) a participé au colloque du CiDAN, le 9 décembre à l’Assemblée nationale, sur le thème: « Quelle est la place du soldat dans la société, aujourd’hui en France? ». Vous trouverez ici le compte-rendu de cette rencontre. Il s’agit d’un document interne Epaulette et non du texte final qui sera diffusé ultéreurement (?) par le CiDAN. Cette lecture peut être l’occasion de retrouver le  rapport préliminaire du groupe de travail auquel participait le général de la PRESLE et qui figure en page « Téléchargements » sur ce blog.

Cette réflexion s’inscrit dans le cadre général de nos travaux sur l’avenir des associations (« Vincennes 2015″). La prochaine étape aura lieu le 5 février à l’occasion de  l’AG annuelle qui, comme en février 2010, s’articulera autour d’une table ronde dont le thème est maintenant fixé: Associations d’officiers: partenaires d’un « dialogue social »?. Nul doute que le sujet et la qualité des intervenants choisis donneront un intérêt tout particulier à notre rendez-vous annuel.

A noter sans tarder dans vos agendas!




Objectif croissance, monsieur le Ministre

16122010

croissance.jpg A l’initiative de l’Epaulette, les associations d’officiers avaient été reçues il y a un peu plus de deux ans par le Ministre de la Défense.

Nouveau Ministre…Nouvelle initiative.

Cette démarche constitue un excellent moyen d’exister dans un environnement où l’influence prend une part croissante. Or il faut savoir que 3000 officiers d’active adhérents représentent déjà un poids certain mais qui ne pourrait que gagner à augmenter dans un même mouvement qui ferait croître  les 5800 « électeurs potentiels » que représente l’Epaulette!

Aussi je rappelle à cette occasion le devoir de chaque adhérent d’inciter un proche ou camarade non adhérent à rejoindre l’Epaulette. Il n’y a pas de blanc seing, de risque pour sa liberté individuelle à participer: L’Epaulette n’est pas Facebook. Quant au point de la cotisation… 0.09 € par jour pour un officier subalterne et jusqu’à 0.15 € pour un officier général…Catastrophe certaine pour le budget familial!

Si une dynamique en ce sens pouvait s’amorcer dès cette fin d’année, notamment grâce aux jeunes promotions des ESCC, c’est avec plaisir que je pourrais (j’espère) annoncer: « Objectif croissance atteint, monsieur le Ministre »

 




Les souris dansent

13122010

rondpointbigeard.jpg Je livre avec tristesse cette information relayée par un adhérent du département. Pas de commentaire.

« Rond point Bigeard débaptisé et vandalisé. (UNP-Thionville)

 Les cendres de notre général sont à peine froides que déjà une soixantaine de personnes se sont réunies au bout de l’avenue Henri Mauriat pour manifester contre l’initiative de la municipalité de la ville d’Aix-en Provence d’avoir inauguré en juin dernier un rond-point au nom de « Marcel Bigeard » décédé cette année à l’âge de 94 ans le jour du 70e anniversaire de l’appel du 18 juin. 

Arborant des autocollants : «Il n’y a pas de place pour les tortionnaires », les militants ainsi que des personnalités politiques et syndicales ont, en signe de protestation, symboliquement renommé le rond-point Marcel Bigeard, qu’ils nomment rond-point de la honte, du nom de Maurice Audin. Maurice Audin était un membre du parti communiste algérien qui a payé de sa vie son engagement au côté de la rébellion algérienne. » 




Dans le vent de l’histoire et dans l’air du temps

11122010

partition.jpg L’Epaulette serait-elle dans ce double mouvement? J’ose y croire.

Deux textes,  rédigés à 60 ans d’écart, éclairent étrangement nos préoccupations et pistes de travail. Le premier, dû au Professeur Raoul Girardet -bien connu d’une majorité d’entre-nous- m’a été transmis sous forme de clin d’oeil par le commandant de l’EMIA. Il doit certes être lu avec l’éclairage d’aujourd’hui, pourtant il interpelle. Il ne parle pas de prédestination, de parcours professionnels mais y sonnent malgré tout des cloches que nous agitons parfois (souvent!).

Le second constitue l’éditorial du  bulletin 73 du G2S (généraux en 2e section) et évoque le rôle des associations dans une Défense en mutation. Le « Vincennes » , que nous avons lancé voici quelques mois et les blocages qu’il suscite parfois (voir un billet récent sur ce blog), montrent bien où se situent ceux qui sont dans le vent de l’histoire et dans l’air du temps!




Visites de la semaine

10122010

arcdetriompheflamme.jpg Bilan actualisé des visites. Pour le 5 février (AG de l’Epaulette), nous avons eu l’accord du GA Cuche pour que la cérémonie à l’Arc de Triomphe soit « privée ». Le détachement sera donc à constituer en liaison entre ESCC, GEND et Epaulette (recherche d’une classe du primaire, détachement Vigipirate…)

Il ne reste plus, comme d’habitude, qu’à SE MOBILISER!

Lire la suite… »




Bulletin « Alphacom » de décembre

5122010

toutelinfo.jpg

Ne cherchez plus l’info! Lisez Alphacom. 

Comment faire encore plus, pour vous tenir informés de la vie de l’Épaulette? En mettant en ligne, sitôt sorti de presse le nouveau bulletin « Alphacom » (lien ci-contre).

Ce document fait un point complet -en 12 pages- des principaux dossiers et axes d’efforts de votre association. Vous y trouverez également le nom de ceux qui se sont élevés par leur réussite au CID ou qui ont été distingués dans l’Ordre national du Mérite. Vous serez « incollables » sur le déroulement du Cinquantenaire de l’ÉMIA… et sur beaucoup d’autres choses encore!

Alors n’hésitez pas, parcourez-le rapidement, arrêtez-vous là où votre regard accroche… et surtout réagissez aux informations qui vous surprennent, vous choquent ou vous manquent.

En termes d’informatique je dirais qu’il s’agit là d’une « Bêta version » qui recèle peut-être quelques « coquilles » à me signaler. Vous voudrez bien excuser le général Bourdenet qui m’a fourni le fond documentaire  »à l’arraché » et votre serviteur, « esclave bureautique de son DAF », et contraint à travailler même le dimanche! (JFD)




Point de situation

2122010

lhvincennes50.jpg Désolé pour les « fidèles » du blog, un « bug » inexpliqué a modifié temporairement l’aspect d’alphacom. Tout et rentré dans l’ordre avec mon retour après 3 journées jalonnées de réunions et contacts parisiens.

 Vincennes des associations. Les choses avancent bien grâce à un noyau dur déterminé à faire progresser rapidement les choses, même si au sein du Comité d’entente les réserves de certains (3-4 associations) montrent que le mouvement paraît parfois contre nature! Nouveau rendez-vous avec ceux qui veulent bouger en janvier ou février. Nous rejoindront à cette occasion l’UNC et deux associations de sous-officiers. Cette ouverture est importante, n’oublions pas nos origines et en période de difficulté  ne prêtons pas le flanc à la boutade de popote: « Sauvons les élites! ». On peut noter qu’au travers de la participation d’amicales à notre cercle, les militaires du rang peuvent également faire parvenir leurs remarques au « cénacle ».

Cinquantenaire de l’EMIA. Là aussi le projet, après avoir pris corps, se développe de manière rassurante. Le partage des tâches entre l’Epaulette et l’EMIA est clair: à l’EMIA tous les contacts avec les anciennes promotions et les prestataires intervenant à l’occasion des 3 cérémonies (voir programme dans ce blog), à l’Epaulette la charge des démarches en direction des partenaires financiers, à partir d’une liste établie conjointement avec le bureau « Cinquantenaire ». Ce partage vise à  professionnaliser l’approche en évitant les sollicitations désordonnées du plus mauvais effet. A ce jour, le bureau de l’Épaulette a voté un participation de 10000€, hier soir le Conseil d’administration des « Amis de Saint-Cyr et de Coëquidan » -dont le président de l’Épaulette est membre de droit- a confirmé son engagement pour la même somme. Bonne journée!

Suite à une question de la promotion « Capitaine Cardonne 75-76″ et à des bruits entendus ça et là, je précise deux points. Je réponds tout d’abord aux bruits, l’Épaulette n’intervient dans le circuit financier que comme relais et « tampon » entre les donateurs et les promotions organisatrices. Donc je rassure ceux qui voient rouge quand ils entendent « Épaulette » (si, si, il y en a!), nous ne nous « mettons pas un centime dans la poche » à cette occasion… au contraire (voir ci-dessus). Concernant l’approche plus positive de la « Cardonne » sur le montant de la participation des anciennes promotions, je constate que le don moyen est à ce jour de 500€, ce qui correspond déjà à un bel effort pour des caisses peu pourvues en ressources et engagées dans d’autres voies de dépense comme l’aide aux camarades en difficulté et à leur famille.

Mais cet engagement est justifié par l’évènement. Merci à ceux qui qui se posent les bonnes questions et font les bons choix sans arrières-pensées mesquines.

gifnouveau.gif « Le directeur des formations d’élèves des Ecoles de Coëtquidan a reçu cet après-midi, du CAB CEMAT, l’information que le GA IRASTORZA présidera bien la cérémonie du Cinquantenaire de l’EMIA qui se déroulera aux Invalides le 14 mai 2011 à 15h30. Par ailleurs, le CAB CEMAT a fait suivre à la Présidence de la République notre demande de Haut patronage pour le Gala. Il reste à chaque promotion et à l’EMIA de mobiliser plus encore tous les officiers issus de notre Ecole afin que cet évènement ait véritablement l’ampleur et le volume attendus. » (LCL BECKER 03/12/2010)

Drapeau et Légion d’honneur. Le Cinquantenaire est aussi l’occasion de tenter de faire -enfin- déboucher le dossier d’attribution de la Légion d’honneur au drapeau de l’EMIA. Là encore, l’Épaulette ne cherche pas à  »tirer la couverture à elle ». C’est beaucoup plus simple, nous avons des objectifs statutaires que nous respectons et un réseau que nous mettons au service de nos promotions et de nos adhérents. De plus nous essayons de travailler efficacement et avec  une approche professionnelle (voir ci-dessus). Dans ce cas, et en coordination avec l’EMIA et le SHD (service historique de la Défense), nous avons travaillé le dossier avec précision et contacté ou allons contacter  »les personnes qui vont bien ». Ainsi demain 3 décembre, le pilote du projet au sein de l’Épaulette reçoit le secrétaire de la Grande Chancellerie pour un ultime point de situation.

Il faut savoir que sur ce sujet, la principale difficulté est de trouver le point de convergence entre une logique historique incontestée et des règles de chancellerie très exigeantes.







''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles