To be or not to be?

9 11 2010

jesuiscequejesuis.jpgJe reviens une fois encore sur le cas de nos OSC qui vraiment nous occupent beaucoup en ce moment!

J’avais demandé à notre « référent OSC » un point de situation sur le nouveau statut des IMID (Ingénieurs militaires d’infrastructure de la Défense). Le décret du 20 octobre, fixant les modalités d’accès et les statuts de ce corps interarmées, ont appelé les remarques suivantes de sa part. Je  les livre « in extenso » à votre méditation.

Pour ma part, j’ai transmis ces inquiétudes à des officiers de haut niveau, particulièrement compétents dans le domaine du SID, afin de recueillir leurs avis avant mes rendez-vous avec l’IAT et la DRHAT

« Je vous fais part de la création du nouveau corps des ingénieurs militaires d’infrastructure de la défense. Il apparaît clairement que la plupart des OSC qui intégreront ce corps ne pourront pas prétendre à une activation compte tenu des limites d’âges imposées par l’article 10 du décret cité en référence.

 Actuellement OSC/S AT avec une spécialité en infrastructure, ils nous est vivement conseillé « d’intégrer » ce nouveau corps de manière à être géré par la DCSID, comme tous les autres officiers de la Marine, de l’armée de l’ Air et de l’armée de Terre. L’ OSC spécialiste TOI qui resterait dans l’armée de terre n’aurait plus de perspective de carrière.

 Par ailleurs, il nous est possible de rejoindre ce corps en tant qu’ OSC IMI  (condition nécessaire pour être activé en tant qu’ IMI). Néanmoins, les conditions relatives à l’activation des OSC IMI ne permettent qu’à une faible partie de la population OSC de pouvoir y prétendre (cf. conditions d’âges mentionnées à l’article 10 et tableau de la population OSC du SID).

L’article 10 précise ces limites d’âges pour passer de carrière :

  • à 32 ans pour les lieutenants et capitaines (ou futur ingénieur)
  • à 38 ans pour les commandants (ou futur ingénieur principal)

Il apparaît que 66% de la population des OSC (93% des capitaines et déjà 17% des lieutenants) ne peuvent plus prétendre à l’activation. Ces derniers sont alors d’ores et déjà condamnés à rester sous contrat avec un maximum de 22 ans d’ancienneté (soumis à un éventuel renouvellement de contrat). Aucune mesure transitoire, avant le rythme de croisière prévu au 01/01/2015, n’est définie à ce jour pour ces OSC hors créneaux en âge. 

 Cette limite d’âge est très contraignante pour les OSC/S qui ont en général Bac+5 et  qui pour la plupart ont déjà eu des expériences professionnelles dans le privé. »

oscimid.jpg Ci-contre le bilan quantitatif des OSC concernés (cliquer pour agrandir)


Actions

Informations



Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles