• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Mort pour la France

14102010

50morts2.jpg  Des éléments du Groupement tactique inter-armes (GTIA) Surobi et des forces de sécurité afghanes étaient engagés le 14 octobre dans une opération de reconnaissance dans le nord de la vallée d’Uzbin. En fin de journée, une section du GTIA, qui avait été héliportée sur les hauteurs, a été visée par un tir de roquette insurgé. Le sous-officier infirmier de classe supérieure (Adjudant-chef) Thibault Miloche et un auxiliaire de santé ont été touchés par le tir. Les deux blessés ont été évacués vers l’hôpital militaire de Kaboul par hélicoptère. L’ADC Thibault Miloche est décédé des suites de ses blessures ce vendredi 15 octobre au matin. L’auxiliaire sanitaire (caporal-chef), également du 126e régiment d’infanterie, est en cours d’évacuation vers un hôpital militaire métropolitain (Source « Le Point », ajouts JFD).

L’Epaulette s’associe à la douleur et à l’inquiétude des familles et des proches.

L’article du statut général, rappelé dans le billet du 13 oct., prend malheureusement tout son sens aujourd’hui: «  Les devoirs qu’il (l’état militaire) comporte et les sujétions qu’il implique méritent le respect des citoyens et la considération de la Nation » (JFD)




Osons les leçons!

13102010

Sourions sérieusement 

Un récent échange avec notre directeur administratif et financier, ancien de la commission des recours, nous a conduit au triste constat que nous étions incapables de citer « in extenso » un seul article de notre statut général de 2005 (Partie 4 – Livre 1er du Code de la Défense) . Affront manifeste à notre mission d’information des cadres, adhérents ou non. Dont acte, il fallait réagir! Une marque bien connue s’étant illustrée avec ses « Leçons de séduction ». Osons les nôtres!

memoire1.jpgVous trouverez donc épisodiquement un des articles du SGM 2005, soumis à votre lecture dans sa dernière version en cours à la date de mise en ligne. Cette contemplation attentive des textes qui régissent nos droits et devoirs sera certainement riche d’enseignements à défaut de l’être d’émotions (nous ne sommes pas « Aubade »!). Les articles retenus figureront en tête de site, comme la morale du jour s’inscrivait en haut des tableaux de classe de nos grands-parents.

Aujourd’hui, leçon n°1

« Article L4111-1

L’armée de la République est au service de la Nation. Sa mission est de préparer et d’assurer par la force des armes la défense de la patrie et des intérêts supérieurs de la Nation. L’état militaire exige en toute circonstance esprit de sacrifice, pouvant aller jusqu’au sacrifice suprême, discipline, disponibilité, loyalisme et neutralité. Les devoirs qu’il comporte et les sujétions qu’il implique méritent le respect des citoyens et la considération de la Nation.

Le statut énoncé au présent livre assure à ceux qui ont choisi cet état les garanties répondant aux obligations particulières imposées par la loi. Il prévoit des compensations aux contraintes et exigences de la vie dans les forces armées. Il offre à ceux qui quittent l’état militaire les moyens d’un retour à une activité professionnelle dans la vie civile et assure aux retraités militaires le maintien d’un lien avec l’institution ».

A méditer et à, rappeler parfois à certains ! (JFD)




J’ai une bonne nouvelle: ça va continuer!

12102010

logoadt.jpg C’est par cette antiphrase que le CEMAT a ponctué ses interventions et son discours de clôture du GRAT (Grand rapport de l’armée de Terre) 2010, hier à l’École Militaire.

Les quelques repères rapportés ici concernent plus particulièrement le domaine RH et notamment celui des officiers. Les cadres d’active se reporteront utilement aux informations détenues et certainement communiquées par leurs chefs de corps ou de service, tous « invités » au GRAT.

Ceux qui le souhaiteraient ou se trouveraient fortuitement privés de cette information peuvent s’adresser au Président de l’Épaulette, présent à la réunion, qui répondra dans la mesure de ses possibilités, sur la base du dossier transmis et des notes relevées en séance (page « Contacts » du blog).

Enfin, dans la suite du texte vous trouverez deux extraits du discours de clôture du CEMAT, dont sa conclusion.

AVERTISSEMENT: les notes de séance reportées ci-après ne traduisent pas les priorités accordées par les orateurs lors de leurs interventions, pas plus qu’elles ne constituent un résumé de leurs propos. Elles ne correspondent qu’à des points particuliers d’intérêt du rédacteur du blog tenant compte de sa propre connaissance des sujets exposés. (JFD)

>

GMG

  • Priorités accordées aux fonctions opérationnelles (du fait des choix nécessaires) : RENS (+) ; INF, GEN, AERO, SIC (=) ; ABC, ART, MVT (juste suffisance).

  • Suppression des RT au 1er janvier 2011, remplacement par les ZD.

  • Coût journalier d’un homme en OPEX / OPINT : Afghanistan 1000€ ; Liban 400€ ; autres OPEX 200€ ; MCD 200€ ; MISSINT 80€.

  • Coût des principaux matériels terrestres (document EMAT / BPFB)

COM FT

  • Afghanistan 2010 : la nature des engagements conduit à la perte de 8 blessés pour un de nos hommes tué dans les opérations PAMIR et EPIDOTE (3300 h)

DRHAT

  • Problèmes : attrition (29% au lieu de 15%) / fidélisation à 5 ans (32% au lieu de 40%).

  • Efforts : dynamisation du recrutement interne (70% SOFF à partir des SD) ; EMIA et OAEA (DAEOS) en augmentation ; OSC plus d’activation mais plus tard.

  • Ajustement des modèles aux LA+2 (retraite) : transition progressive ; préservation des TA, réduction du recrutement direct et des places CID.

CEMAT

  • Mise au point sur le devoir de réserve et le droit d’expression en « 5 obligations » : statut, discernement, choix des média, responsabilité, respect moral de la solidarité avec les « hommes de terrain » (voir billet du 17 sept. sur ce blog)

_________________________________________ 

Lire la suite… »




On en parle

9102010

onair.jpg Au cours de mes rencontres et échanges  récents, certains sujets reviennent avec régularité dans les conversations. Ici c’est le recrutement et la sélection des officiers: une base plus large et une sélection des hauts potentiels après le TC d’unité; la survie et la pertinence, sous leur formes actuelles, des différentes voies et passerelles d’accès; le recrutement « sur étagères » fantasme ou réalisme. Là, c’est une interrogation sur des différences d’indice de « solde », Police- Gendarmerie- armée de Terre, à grade égal: combien de temps cela sera-t-il tenable?

On peut penser qu’en période de « modernisation » de la Défense sous enveloppe (39,3 Md€ sur les 387,9 Md€ de dépenses de l’Etat), ces interrogations ne sont pas le fruit de seuls échanges de popote. A suivre… (JFD)




Commission de la Défense de l’AN

4102010

assembleenationale.jpgOfficier mais aussi citoyen. 

L’intervention de M. Yves Fromion lors de notre dernière AG, a mis en évidence la compétence et l’engagement des élus au sein des commissions. Le travail de fond qu’ils y accomplissent est souvent bien loin de l’image de « potaches » que donnent parfois les séances publiques de l’Assemblée.

Connaissons-les puisqu’ils sont en situation de porter nos préoccupations et inter-rogations  au plus haut niveau. Le nouveau lien ci-contre vous donne un accès direct à la liste des membres de la commission de la Défense de l’Assemblée et à leur présentation personnelle (lien hypertexte sur chaque patronyme). Profitez-en pour vous informer sur les sujets abordés en commission. Vous  trouverez dans les minutes des auditions une quantité de renseignements de fond et de détail y compris sur des sujets sensibles. Attention à l’addiction…

L’Épaulette est en mesure de relayer des points d’intérêt général vers certains de ces élus. (JFD)




Tout ça pour ça?

1102010

10centimesdeuropile.jpgUn camarade OAEA, « relancé » après un retour de la dernière revue pour défaut d’adresse, nous confirme son désir de quitter l’Epaulette où il ne se sent pas à sa place et où, précise-t-il, il ne trouve pas d’intérêt.  C’est son droit le plus strict. Je ne lui conteste pas. Mais je saisis son cas à titre d’exemple.

Ce qui m’ennuie dans ces démarches individuelles, c’est qu’elles interviennent toujours au moment du réabonnement et sont le plus souvent vides d’arguments utiles pour faire avancer la « machine ». Je ne peux m’empêcher de faire un lien, peut-être maladroit j’en conviens, entre ce désengagement et la recherche d’une économie modeste. Je rappelle que la cotisation correspond à un investissement quotidien de 0,09€ à  0,14€ selon les grades. Le plus souvent, lorsque ces démissionnaires sont sollicités pour nous apporter des éléments de RETEX concernant leur décision et répondent, ils reconnaissent ne pas bien connaître nos objectifs et nos actions. Lisent-ils la revue? Consultent-ils le site ou ce blog? Ont-ils écrit au siège ou au Président? A deux, peut-être trois exceptions près depuis mon engagement à la tête de l’Épaulette en février 2009, la réponse a été non. Dans le moins bon des cas ils vont jusqu’à évoquer une position « partagée par de nombreux camarades consultés ». Il est toujours plus confortable d’être bien couvert!

Je sais que le « militantisme militaire » est encadré par les textes mais aussi malheureusement par nos propres esprits. Pour autant le silence « entre nous », membres de l’Epaulette, la léthargie  doivent-ils être de rigueur? Certes, tous le réseau de l’association est animé par des officiers intelligents (personne n’en doute!), disponibles ( je le vérifie quotidiennement) dont l’efficacté, quand on les sollicite, est réelle.  Mais ils sont aussi bénévoles (à l’exception de deux d’entre eux). Ainsi, malgré toutes leurs qualités ils ont besoin, comme moi, de savoir qu’ils « ne sculptent pas gratuitement la fumée ». Vous seuls pouvez rétribuer notre travail  par votre participation active. Vous seuls pouvez nous orienter avec précision sur les voies que vous souhaitez nous voir suivre…pour vous!

Quand on m’interpelle en me disant: » Qu’a fait l’Épaulette pour nous? » (voire pour moi!), je réponds sans complexe: « Qu’avez-vous demandé à l’Épaulette de faire pour vous? ». Cette position n’est pas une pirouette, c’est la première question à se poser avant de se lancer dans la critique ou de choisir la démission. (JFD)

 







''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles