Pour un retour au vrai cynisme

9 09 2010

diogene.jpg

Editorial paru dans la revue 171 (septembre 2010) 

Un document inter-armée récent (juin 2010), traitant des besoins à venir en officiers des armes, illustre, dans un de ses paragraphes, tout le cynisme d’un dispositif RH placé sous contraintes. On peut y lire: « …il ne s’agit pas de diminuer de manière trop brutale les perspectives de carrière d’officiers actuellement en service au risque de démotiver, faute de solutions alternatives, la catégorie d’officiers en charge justement de conduire les réformes en cours. »

J’évoquai il y a quelques jours, dans le cadre d’une intervention qui m’avait été demandée sur les valeurs de l’officier, le « J’obéis d’amitié » du général Frère et la « discipline intellectuelle » de Foch. Je ne me considère pas comme une référence en matière de pensée militaire, simplement j’ai vécu ma vie d’officier avec des repères et des convictions qui m’ont éclairé et guidé et dont je souhaitais témoigner. Je rappelai aussi à mes  auditeurs cette belle définition que nous avait donnée le général Jean Lagarde en 1987. Il intervenait alors comme témoin lors de notre stage de la 101e promotion de l’ESG, et nous lui avions demandé ce qui avait motivé son choix pour l’armée de Terre. Il avait cité son père qui, pour l’aider dans sa prise de décision, lui avait simplement dit: « La Marine, c’est l’homme et la mer. L’Aviation, c’est l’homme et la machine. L’armée de Terre, c’est l’homme et l’homme. » J’avais trouvé dans ces phrases simples, sans mépris pour nos camarades des autres armées, un raccourci saisissant de la motivation de mon engagement d’officier « terrien ».

J’avoue qu’une semaine après mon témoignage, lisant ce que je citai plus haut, je me suis senti vieux, tout au moins « hors jeu », pour la première fois. Je crois pourtant encore, car je me refuse d’en douter, que notre armée de Terre porte toujours ces valeurs que l’on retrouve dans les expressions: « esprit de corps » et   »compagnon d’armes ». Faisons les vivre ensemble, sans distinction d’origine et sans complexe, mais aussi sans laisser penser à ceux qui auraient l’intention de nous instrumentaliser que notre « vocation » nous aveugle!

On ne peut que regretter que nous soyons passés du cynisme antique qui enseignait l’humilité aux puissants au cynisme « moderne » qui « …désigne un mode de pensée qui diffère tellement des normes établies (en particulier dans le domaine de la morale) qu’il en devient choquant. » (JFD)


Actions

Informations



Une réponse à “Pour un retour au vrai cynisme”

  1. 5 01 2011
    christian LAPAQUE (00:39:43) :

    S’il est un corps de l’Etat capable de se réformer sans courber l’échine ce sont bien nos Armées.
    En effet il n’est performant que s’il est construit pour se régénérer au combat à partir de ses membres les plus valeureux.
    « la mission de guerre commande est c’est d’ailleurs elle qui est le seul justificatif de la discipline des armées ».

    Alors la question est comment réussir la mutation de notre outil de Défense « from plant to foxhole » et non pas comment faire perdurer des statuts obsolètes voire parfois des échelles indiciaires ou bien des organisations territoriales qui durent depuis Vauban et que l’on a dépoussiéré au moment de Valmy..

    Encore faut_il être juste on ne peut en permanence faire fonctionner l’outil de Défense à partir du patriotisme des Militaires utilisé dés le temps de paix.
    Car en utilisant ces réserves morales il ne reste rien pour les périodes de combat. Et c’est peut-être cet engagement permanent mais factice qui les inquiète?
    On ne peut réussir à faire fonctionner des systèmes d’armes en désespérant ceux qui les servent car c’est toujours l’homme qui est le coeur du système.
    Le nombre en 14_18; l’Organisation en 39-45; les Systèmes aujourd’hui? est ce un mal un bien cela ne dépend que des hommes .
    La question est donc « comment réussir » une réforme des armées?
    Peut_être bien en flattant le coeur des soldats et surtout en cessant de les diviser.
    Le véritable frein de notre modernisation n’est_il pas contenu dans nos multiples statuts qui nous fait adopter (parfois même étudier) des solutions sans objet avec l’acte de Guerre et favorise les corporatismes et le chacun pour soi. Voir plus haut!!

Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles