Triomphe 2010… Presque parfait!

26 07 2010

triomphe2010.jpgCérémonie toujours émouvante tant pour ceux qui la vivent que pour ceux qui, aujourd’hui simples spectateurs -au mieux parrain ou « officiant » pour une remise de prix, ce qui fût mon cas- retrouvent par procuration leurs émotions passées.

Marchfeld 24 juillet 17h45. Remise des prix aux majors de promotion.

 Comme nous l’avions souhaité, cette année l’Épaulette récompensait les majors de promotion de l’EMIA, de l’EMCTA et des trois filières OSC. Les officiers élèves distingués se sont donc vu offrir leur sabre des mains du Président national en présence d’un nombreux public et des autorités présidant les cérémonies, notamment le CEMA et le CEMAT. Le protocole prévoyait qu’à l’issue de la remise des cadeaux, les majors seraient directement félicités par l’amiral Guillaud, le général Irastorza, les généraux Bonnet (DRHAT) et Bonnemaison (ESCC). Or, erreur de « casting », seuls les majors Cyr, EMIA et EMCTA furent invités à se présenter aux autorités.

Amertume de nos jeunes camarades restés dans les rangs et de leurs cadres de contact. Il n’y a eu pourtant là aucun choix délibéré, je l’ai vérifié, simplement un manque de réactivité à un point pourtant évoqué en amont de la cérémonie. Je n’en doute pas, l’année prochaine tout sera parfait!

Au delà de ce fait divers, …

——————————————————————–

c’est bien la reconnaissance de la place de toutes ces différentes catégories d’officiers au sein d’un même corps qui reste fragile. L’Enfer étant pavé de bonnes intentions, c’est la réflexion d’un capitaine, cadre à l’ESM 4, le bataillon des OSC, qui m’a le plus édifié sur nos propres difficultés à avoir cette vision claire d’un corps unique. Cet officier, un peu agacé par le traitement infligé à ses élèves-officiers m’a dit: « C’est bien là l’illustration du problème des Ecoles, beaucoup n’arrivent pas à comprendre que les OSC ne sont plus des EOR! ». Pas très sympathique pour nos OR et ORSA! Pourtant cet officier n’avait pas, lui non plus, la volonté de blesser. Il a, je pense, cédé à la tentation qui nous menace tous en période de difficultés: la défense d’une identité catégorielle fondée sur une hiérarchie supposée des valeurs.

L’Epaulette ne doit pas être la seule à proposer un cadre unitaire à ses adhérents. Développons-le au quotidien dans nos vies professionnelle et privée, nos actes et nos propos.

Et si, face à nos doutes, les jeunes promotions nous apportaient elles-mêmes, par leurs choix,  des réponses inattendues? Je ne peux pas manquer de penser que seule une vraie identité de « vocation » a pu guider deux promotions dans le choix de leur nom de baptême. La promotion OSC sortante s’appelle, en effet,   »Colonel Jean Sassi », celle de l’EMIA 49 vient de choisir « Colonel Déodat du Puy-Montbrun ». J’ai trouvé la note suivante en m’intéressant à la biographie de ces deux parrains: 

« Après le colonel  Jean Sassi le mois dernier, une autre figure des opérations spéciales nous a quittés. Le colonel Déodat du Puy-Montbrun s’est en effet éteint à l’âge de 89 ans, le 23 février 2009, à l’Institution nationale des Invalides. » 

Belle leçon à vos anciens qui douteraient de votre unité, messieurs (et mesdames)  les jeunes officiers!

Mais le Triomphe ce fût aussi … 

La dissolution de l’EMCTA, qui disparaît du paysage breton après 33 ans d’existence, et laisse la place à l’Ecole d’administration militaire (EAM). Cette nouvelle structure regroupe l’ensemble des formations administratives antérieurement réparties entre l’EMSAM de Montpellier et l’EMCTA de Coëtquidan.

Le départ des ESCC des promotions « Lieutenant Carrelet de Loisy » (ESM), « Capitaine Florès » (EMIA), « Colonel Jean Sassi » (OSC) et « Groupe Rochambeau » (EMCTA).

puymontbrunportrait.jpgLe baptême des promotions  »Capitaine Xavier de Cacqueray-Valmenier » (ESM) et « Colonel Déodat du Puy- Montbrun » (EMIA 49). N’hésitez pas à lire avec attention la biographie jointe qui, au delà de l’anecdote, renferme de remarquables passages de littérature tirés de « L’Aventure – La guerre d’Indochine » (Lucien Bodard – 1967) propres à éclairer et nourrir notre réflexion.

-

Bonne chance à tous nos jeunes officiers.  

Biographie du Colonel du Puy-Montbrun. Consulter le lien suivant>  emia49puymontbrun.pdf


Actions

Informations



2 réponses à “Triomphe 2010… Presque parfait!”

  1. 27 08 2010
    nicoma (14:14:39) :

    En effet, le triomphe fut encore une fois très réussi cette année!!
    Et je soutiens : que la 50ème fasse honneur au héros de Dien Bien Phu et du djebel algérien… cela serait superbe!

  2. 3 08 2010
    leroy louis-richard (17:57:46) :

    Pour que la 50° promotion de l’EMIA porte le nom » Général BIGEARD « .
    Paramicalement votre

Laisser un commentaire




''Cercle Des Amis Dynamiques'' |
LA DEVIATION DU NORD MIGENNOIS |
COMITE DE JUMELAGE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La Gazette du Lavoir de Fon...
| Santé pour tous GHANA
| associationlescoccinelles